Incroyable mais vrai ! Voici un quart de siècle déjà que Régis Cunin suit son bonhomme de chemin dans la chanson française.

A son rythme, sans raz-de-marée médiatique mais avec une talentueuse détermination. Loin des éphémères bulles de savon du show-business et tout près des authentiques amoureux d’une chanson entre coups de cœur et coups de gueule.

Ces 25 ans de chanson, il les célèbre depuis le début de cette année à travers diverses initiatives artistiques.

Avec en guise de bouquet final un exceptionnel concert ce samedi 14 décembre à Jarny, dans sa Lorraine natale en compagnie … mais oui … de plusieurs artistes venus de différentes régions françaises.

Coup de projecteur sur un auteur-compositeur-interprète attachant par ses qualités humaines et artistiques, et tellement … détaché des miroirs aux alouettes du “milieu de la chanson”.

REGIS CUNIN regis_cunin09Régis Cunin : authentique tout simplement

Frédéric Bobin (Lyon), Eric Frasiak (Bar-le-Duc), Maurad Mancer (Marseille), Françoise Markun (Metz), Samuel Leroy (Arras), Hélène Grange (Lyon), Laurence Becker (Morhange) et le ténor Florian Laconi : autant d’amis du monde de la chanson qui seront sur scène à l’Espace Gérard Philipe de Jarny pour une “Fête à Régis” ponctuée de duos inédits et autres surprises.

Ce concert exceptionnel avec ses amis artistes résume bien l’esprit dans lequel Régis Cunin s’est affirmé au fil des décennies entre studios et scènes : avec talent et sans esbroufe.

Avec bonne humeur et entrain, jeux de mots et tranches de vie douces-amères croquées avec talent, cet auteur-compositeur-interprète s’est forgé une sacrée réputation auprès des passionnés de chanson française. Une chanson synonyme de talent et d’audace, d’innovation et de respect du public aussi. Et si les textes sont essentiels chez Cunin, les mélodies sont, elles aussi, ciselées avec soin.

REGIS CUNIN PORTRAIT CHORUS

Portrait paru dans Chorus n° 26, hiver 1998-99

FB REGIS CUNIN NB regis_cunin04

Première rencontre à Sarrebruck grâce à Gerd Heger

Régis Cunin, je l’ai découvert à la fin des années 90 en Allemagne à Sarrebruck, en tant que membre d’un jury d’un tremplin de chanson française auquel m’avait invité Gerd Heger, alias “Monsieur Chanson”.

Ce journaliste-animateur de radio (Saarländischer Rundfunk) est un incontestable spécialiste de la chanson française, et de surcroît, traducteur en allemand de l’œuvre de Gainsbourg qu’il interprète également sur scène.

Oui c’est grâce à ce professionnel allemand des plus francophiles que s’est établi mon premier contact avec Régis Cunin, en mai1998, durant le Festival Perspectives de Sarrebruck [cf. Chorus 24, page. 181]

“As-tu un dossier de presse ? ” A cette question, le chanteur s’empressa, le soir même de retour chez lui, de trouver une réponse positive. Et c’est ainsi que le lendemain, juste avant la proclamation des résultats du tremplin, le voici qui me remet un impressionnant porte-documents vert contenant divers articles et photos.

Suite à ces premiers échanges à bâtons rompus, un portrait titré “En (dé)passant la Lorraine”  sera publié dans “Chorus, les cahiers de la chanson”.

En cinq albums, Régis Cunin a forgé un univers bien à lui, où chaque chanson fourmille de trouvailles tant sur le fond que la forme : Eberlué (2009); Cousu main (2003); Chansons bancroches (1999); Fromage et dessert (1995) et un premier opus intitulé Régis Cunin (1992).

REGIS CUNIN Regis-Cunin-Cousu-Main

L’album “Cousu Main” bénéficiera d’un Coup de Cœur Chorus (n° 44, été 2003) 

REGIS CUNIN GROUPE A CLASSER 05 02 2009 182

31 janvier 2009. Photo-souvenir d’une soirée “Les lauréats de la nouvelle chanson” à l’Espace Gérard Philippe, avec Coline Malice, Sylvain Sanglier et Davy Kilembé (Photo Albert Weber)

 

Admirateur de Georges Perec, Boris Vian, Raymond Queneau et Gilbert Laffaille

Oui, voici un quart de siècle déjà que cet auteur-compositeur-interprète mène à bien nombre d’aventures, tant individuellement que collectivement. Entre autres les inoubliables ateliers de création de chansons animés à deux voix par Régis Cunin et Maurad Mancer sous l’égide de Festiv’Art, événement créé par Claude Fèvre … puis dans une série de concerts à voix multiples à Jarny, sous l’appellation “Les lauréats de la Nouvelle Chanson”.

Comme en témoigne son site, Régis Cunin continue plus que jamais, depuis toutes ces années, à mener de front sa “carrière d’auteur-compositeur-interprète” tout en participant à divers groupes musicaux et vocaux.

“Refusant de se replier sur sa Lorraine natale, cet admirateur de Perec, Vian, Queneau et Laffaille jongle avec la langue française, tout en jetant un regard tendre et amusé sur les coulisses de la société, ses modes et ses manies”.

Ces affirmations parues en guise d’introduction au Portrait de “Chorus les cahiers de la chanson” en décembre 1998 sont plus que jamais d’actualité.

C’est évident. Et on s’en rendra compte, encore une fois, ce samedi 14 décembre en retrouvant Régis sur scène en compagnie de Frédéric Bobin (Lyon), Eric Frasiak (Bar-le-Duc), Maurad Mancer (Marseille), Françoise Markun (Metz), Samuel Leroy (Arras), Hélène Grange (Lyon), Laurence Becker (Morhange) et le ténor Florian Laconi.

Albert WEBER

 

GÉNÉRATION CHORUS

A lire aussi, sous le titre “Génération Chorus”, la chronique de Fred Hidalgo consacrée au CD “Eberlué” :  http://sicavouschante.over-blog.com/article-generation-chorus-46273563.html

 REGIS CUNIN Regis-Cunin-l-album-eberlue-paru-en-2009

Comme l’a raconté le 8 mars 2010 Fred Hidalgo en présentant “Eberlué” sur son blog, “ce disque aurait dû être présenté l’automne dernier dans le n° 69 de Chorus, numéro mort-né comme on le sait dont l’euthanasie brutale a laissé un temps son “team” sans voix et son “coach” éberlué (oubliés en France, aujourd’hui, les mots “équipe” et “entraîneur”)

 REGIS CUNIN regis_cunin08

Un auteur-compositeur-interprète qui aime jongler avec les mots et, le temps d’une photo, avec sa guitare !

 

www.regiscunin.com

Samedi 14 décembre, 20h30. La Fête à Régis, réservations Espace Gérard Philipe 2 rue Clément Humbert Jarny. 03 82 33 53 38. Tarif 10 €  (8 € carte CCJ)

Régis Cunin soutient CONCRÈTEMENT le bimestriel Vinyl

 Passionné de chanson, Régis Cunin l’est aussi par la revue bimestrielle  “Vinyl, musique hors bizness”, la publication fondée par le rédacteur en chef Robin Rigaut avec Xavier Barrère et Alain Rived.

 D’où sa lettre de lecteur parue dans le numéro 94 de cette revue hélas en danger de mort, à moins que les « passionnés de chanson » se décident enfin à la soutenir concrètement.

Une réaction concrète à l’instar de celle évoquée par Régis Cunin en ces termes :

 “Cher Vinyl, Voici le chèque me donnant droit aux six prochaines douceurs vinylesques que je savourerai encore de la première à la dernière ligne.

 C’est en effet une caractéristique de cette revue : quelque soit le sujet des articles, on se laisse prendre par ce ton unique, grâce à ta fine équipe de spécialistes en tout, de passionnés désinvoltes à la fois exhaustifs et subjectifs, à la plume enthousiaste et distanciée, qui nous livre (en vrac) un panorama très complet, en fin de compte, des musiques d’hier et d’aujourd’hui (et demain ? voilà une idée de rubrique : les projets en cours”.

De quoi inciter d’autres amoureux de la chanson à réagir ?

Et à éviter ainsi la menace de cessation de parution d’une publication UNIQUE en son genre dans l’espace francophone.

Site du bimestriel www.revue-vinyl.com

Courriel de Robin Rigaut : robinov@live.fr.       

                                

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>