Du 5 au 14 juin 2014, Pully et la région de Lavaux vivront une nouvelle fois à l’heure du Québec, et plus globalement à celle d’une chanson francophone qui ne se résume pas, loin de là, aux talents de la Belle Province.
Une évidence affirmée avec force le 10 février à l’Auberge Saint-Gabriel, au cœur du Vœux-Montréal et de l’hiver québécois. Et rien de tel qu’une conférence de presse avec projections de vidéos, discours et chansons pour réchauffer l’ambiance. Avec en prime une fondue (suisse évidemment) et quelques (bonnes) bouteilles de vin pour compléter le tableau. Lavaux est en effet une région viticole du canton de Vaud fort connues pour ses vignobles en terrasses au bord du Lac Léman.


Retour en images sur une soirée inoubliable à tous les sens du terme. Tant par les informations mises en valeur que l’atmosphère des plus conviviales de cet événement synonyme de nombre de retrouvailles avec des professionnels de la chanson (artistes, gérants, journalistes, etc).

Vous êtes prêts ? Alors embarquement immédiat pour Montréal, histoire de revivre intensément une conférence de presse des plus animées en attendant de vivre tout aussi intensément la dixième édition du plus grand festival européen d’artistes francophones d’Amérique du Nord présidé par Rico Pierrard.

« Rico, tu es celui qui a fait travailler dans toute l’Europe, et je pèse mes mots, le plus d’artistes québécois et je pense que, si on ne peut séduire la Suisse, on ne peut songer à séduire la France, ni la Belgique. C’est le meilleur tremplin pour un artiste francophone québécois ».

Robert Charlebois

 

 

FB IMG_7766
De gauche à droite Denis Alber, Marcie, Nathalie Bourget, Mohammed Bouhafs, Lynda Lemay et Rico Pierrard

En guise d’introduction, commençons par une des photos-symbole de la soirée. En l’occurrence une photo de groupe avec quelques-uns des très nombreux professionnels de la chanson ayant répondu à l’invitation de la conférence de presse de cette biennale dont la programmation jongle toujours avec brio entre têtes d’affiche de renommée internationale et nouveaux talents.

FB IMG_7758
La Québécoise Lynda Lemay et l’Acadienne Lina Boudreau

Subtil dosage entre nouveaux artistes et figures incontestables de l’Histoire de la chanson francophone

 

C’est à Pully que j’ai vu pour la première fois sur scène l’auteure-compositrice-interprète Marcie, au Théâtre de la Voirie, mercredi 7 juin 2012. Soit bien avant qu’elle ne retienne l’attention du grand public au Québec et de plus en plus en France et en Suisse aussi. Elle se produisait alors en première partie de Mario Brassard : un artiste québécois méconnu du grand public malgré ses chansons d’une incontestable qualité, souvent enracinées dans l’Histoire de son pays et du Saint-Laurent qui l’inspire tant.

FB IMG_7235
La Québécoise Marcie et l’Acadien Joseph Edgar

Et le fait que Mario Brassard continue à être un “illustre inconnu” au Québec n’empêche pas du tout Rico Pierrard de l’inviter régulièrement à Pully ! Bien au contraire car telle s’affirme plus que jamais la carte maîtresse de la dixième édition du festival : un subtil dosage entre artistes de la nouvelle génération et figures incontestables de l’Histoire de la chanson francophone.

FB IMG_7725
Injustement méconnu dans son Québec natal, l’auteur-compositeur-interprète Mario Brassard fait partie des coups de cœur permanent de Rico Pierrard. Il est présent à chaque édition du festival. De quoi réveiller (un jour) le public québécois ?

C’est vrai : depuis ses débuts, le festival Pully-Lavaux à l’heure du Québec connaît un succès populaire unique, exceptionnel.

 

Les artistes invités comprennent tout de suite qu’à Pully, il se passe quelque chose de spécial, outre la musique: l’amitié, l’émotion, l’ambiance, la convivialité et la simplicité à l’échelle humaine. Autant de repères retrouvés ce jeudi 13 février 2014 à l’Auberge Saint-Gabriel !

FB IMG_7608
Une conférence de presse avec raclette suisse à l’Auberge Saint-Gabriel !

Une conférence de presse avec raclette suisse : en voilà une initiative des plus originales. Il est vrai aussi que la dégustation d’une raclette suisse est devenue un incontournable au fil des ans du côté de plusieurs événements professionnels au Québec et en Acadie, tels que la FrancoFête en Acadie ou Coup de Cœur Francophone à Montréal. Nombre de délégués internationaux ainsi que de professionnels et artistes francophones en savent quelque chose, en appréciant régulièrement la raclette servie par Rico Pierrard, Denis Alber, Roland LeBlévennec et Ulrich Schuwey.

Guitare à la main, Marcie face à l’assistance, dont Lynda Lemay au premier rang
FB IMG_7691
Lynda Lemay a présenté plusieurs chansons pendant et après la conférence de presse

Juin 2014 : Lynda, Roch, Karim, Anthony, Diane et les autres

 

Depuis ses débuts, le Festival aura vu “défiler” une liste des plus impressionnantes d’artistes et de groupes :  Claude Léveillée, Garou, Lynda Lemay, Richard Desjardins, Isabelle Boulay, Roch Voisine, Les Cowboys fringants, Daniel Lavoie, Robert Charlebois, Cœur de Pirate, Véronic DiCaire, Marie-Jo Thério, Suroît, Ariane Moffatt, Fred Pellerin, Damien Robitaille et …   beaucoup d’autres créateurs témoignant de la diversité culturelle du Canada francophone.

 

Le festival Pully-Lavaux à l’Heure du Québec a toujours eu du flair: plusieurs artistes québécois – et pas des moindres – y ont assurément trouvé leur premier tremplin vers le reste de l’Europe.

 

Le programme 2014 ne fera pas exception à la règle ! Il célébrera ce 10e anniversaire en recevant nombre de talents qui ont largement fait la une de l’actualité artistique au Québec, voire ailleurs : Lynda Lemay, Roch Voisine, Anthony Kavanagh, André-Philippe Gagnon, les Sœurs Boulay, Karim Ouellet, Diane Tell, Les Trois Accords, Alexandre Désilets, Marcie, les Hay Babies, Michel Thériault et tant d’autres parmi la cinquantaine d’artistes attendus du 5 au 14 juin.

 

FB IMG_7256
En vidéo, mise en contexte historique de la chanson québécoise avec Félix Leclerc ici avec un de ses amis, Raymond Devos
FB IMG_7335
Parmi les témoignages d’artistes présentés en vidéo, Stéphane Côté par ailleurs présent dans la salle

Messages vidéos de Robert Charlebois, Catherine Durand et Stéphane Côté

Pour donner un éclat particulier aux préparatifs de cette 10ème édition de Pully-Lavaux à l’heure du Québec, la conférence de presse tenue à Montréal aura entre autres mis en relief l’histoire de ce festival et son impact sur la chanson québécoise, via plusieurs interventions d’artistes présentés sur écran : Robert Charlebois, Catherine Durand, Stéphane Côté, etc.

 

Ces coups de projecteurs  ont mis en relief son fondateur Rico Perriard. De quoi inciter nombre de ses amis et collaborateurs de se retrouver ainsi à Montréal pour – selon l’expression de Rico – “trinquer et souligner le succès de ce festival, consacré à la chanson française d’Amérique du Nord, qui fait vivre la culture québécoise et acadienne à Pully et Lavaux depuis 1996″.

 

FB IMG_7278
Chaleureux message vidéo de Robert Charlebois au début de la conférence de presse

Car il faut bien admettre une évidence : si créer un festival consacré à la chanson québécoise uniquement, c’est déjà beaucoup, le créer en Suisse relève sûrement de l’exploit !

 

Faire vivre le Québec (et l’Acadie), chez lui, en Suisse, par l’entremise de chanteurs, auteurs, compositeurs, interprètes, conteurs, humoristes, sculpteurs, peintres, voilà le pari qu’a relevé Rico Perriard en proposant avant tout, un échange, une véritable fête de la musique entre amis. Et le fait d’avoir ouvert sa programmation à des talents d’autres provinces canadiennes – comme l’Ontario par exemple avec Damien Robitaille – relève d’une démarche des plus appréciées par le public.


FB IMG_7741
Stéphane Côté, un des artistes québécois ayant animé la conférence de presse

Pareille démarche s’enracine dans une longue histoire menée à bien entre Suisse et Québec ! En effet, de nombreux séjours au Québec, la rencontre et la découverte d’artistes talentueux ont donné à Rico Perriard, l’instigateur de Pully-Lavaux à l’heure du Québec, l’idée de partager son amour de la chanson et de la culture québécoise. Après le succès de la première édition et avec la complicité des villes de Québec et Pully, la décision est prise de recréer l’événement tous les deux ans. Depuis l’an 2000, le Festival International d’été de Québec, à la demande du maire de la ville, parraine artistiquement le Festival.

FB IMG_7296
Monique Giroux et Rico Pierrard : une complicité de longue date

Un événement animé par Monique Giroux

 

Le fait que la conférence de presse ait été animée par Monique Giroux s’affirme comme un autre symbole de cette conférence de presse. Bien connue pour son engagement en faveur de la chanson d’expression française, Monique Giroux l’est aussi pour son franc-parler … n’est-ce pas André Manoukian ?

 

Étant donné l’histoire et l’évolution du festival de Pully-Lavaux, pas étonnant que cette figure marquante de Radio-Canada ait accepté de présenter la soirée à l’Auberge Saint-Gabriel, comme elle aura accepté, voici quelques années, de monter sur la scène des Déferlantes Francophones de Capbreton, dans les Landes, en compagnie de Maurice Segall pour y présenter plusieurs concerts.

FB IMG_7517
Intervention de Valérie Rochat, secrétaire générale du festival
FB IMG_7601
Rico Pierrard et Lynda Lemay en compagnie du consul de Suisse à Montréal et du maire de Pully

FB IMG_7489
Guy Bell n’est pas en train d’indiquer à Rico Pierrard la direction de l’Ile d’Orléans, où se trouve La Forge à Pique Assaut, mais d’expliquer sa création des trophées remis à chaque édition à plusieurs artistes

De Jacques Brel à Claude Léveillée

 

Un soir, Rico assiste à un concert de Jacques Brel : “Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns”. Le jeune homme, ayant passé sa vie entre les orphelinats et les pensions de bonnes sœurs, se demandait justement que serait sa voie. Fou de musique, il met d’abord de côté sa passion pour  ouvrir un magasin de sport : parce qu’il faut bien gagner sa vie. C’est son amitié avec Claude Léveillée, venu se marier à Pully en 1986, qui changera son destin. Il séjournera de plus en plus souvent au Québec où il fera la connaissance de (très) nombreux chanteurs et musiciens.

 

En 1995, sans moyens, il mettra tout en œuvre pour concrétiser cette idée un peu folle qu’il a de créer un festival de musique québécoise chez lui, à Pully.

FB IMG_7752
Directeur artistique du festival, Denis Alber est aussi comédien et auteur-compositeur-interprète

 

FB MANON STEPHANE
Le chanteur Stéphane Côté et Manon Gagnon, créatrice d’une structure en développement de la chanson qui verra le jour dans quelques semaines

 

FB IMG_7457
Rico Pierrard et Lynda Lemay : leur première rencontre remonte à 1988

 

1988 : rencontre avec Lynda Lemay et Mario Brassard

 

Plusieurs artistes québécois se laissent convaincre et traversent l’océan pour offrir aux Suisses-Romans un festival de grande qualité.  Pully-Lavaux à l’heure du Québec était né. Ce sera le début d’une longue aventure entre chanson et amitié entre des deux rives de l’Atlantique, entre Suisse et Québec. En témoigne entre autres les propos de Valérie Rochat, bras droit de Rico Pierrard, dans le journal suisse “24 Heures Suisse” :

 

À 20 ans, grâce à Émile Gardaz, Rico rejoint Léo Ferré après son concert au “Municipal” de Lausanne. On a refait le monde toute la nuit. Ou défait, plutôt”. C’est ensuite avec Claude Léveillée que le Pulliéran “tombe copain”. Lorsqu’il s’arrête chez le chanteur à Montréal, en 1988, il fait la connaissance de Lynda Lemay et de Mario Brassard : “ Je me suis dit: Y’a vraiment des champions. L’idée de faire naître un festival de chanson québécoise avait surgi…”.

FB IMG_7549
Projection des paroles de “Quand les hommes vivront d’amour” : la célèbre chanson de Raymond Levesque a été reprise en chœur par l’assistance accompagnée par Denis Alber à la guitare et au chant

 

FB IMG_7516
Une des photos projetées durant la conférence de presse du festival, résultat d’un intense travail d’équipe

 

FB IMG_7505
Valérie Rochat et Rico Pierrard, incontournables piliers du festival Pully-Lavaux à l’heure du Québec

 

FB IMG_7229
Les chanteurs québécois Stéphane Côté et Mario Brassard entourent Gaëtan Roy (producteur de Lina Boudreau) et le producteur Mohammed Bouhafs (Kezako)

 

FB IMG_7548

Essayez donc de passer à travers les barreaux d’une chaise et vous pourrez postuler à la Compagnie Les 7 doigts de la main et … imiter Patrick Léonard, un des créateurs de cette compagnie de cirque de Montréal invité à la 9ème édition en juin 2012
FB IMG_7241
Complicité est sans doute le terme qui définit le mieux les relations tissées au fil des ans entre le Suisse Rico Pierrard, le président du festival et le chanteur québécois Mario Brassard
FB IMG_7243
Un bon verre de vin et une brochette avant la conférence de presse savourés par le chanteur Stéphane Côté et François-José Brouillette (Productions Bleu de Plume)
FB IMG_7779
Après la conférence de presse et la raclette, vocalises sur une chanson de Brel par le Suisse Denis Alber et la Québécoise Marcie
FB IMG_7717
Auteure-compositrice-interprète établie sur l’Isle-aux-Coudres, Caroline Desbiens, une des voix familières du festival
FB IMG_7615
Histoire de mettre de l’ambiance après la conférence de presse !
FB IMG_7672
Lynda Lemay et Denis Alber durant la prestation signée Marcie

 

FB IMG_7590
Le temps d’une photo avant de retrouver samedi 14 juin Lynda Lemay et Stéphane Côté sur la scène de L’Octogone, Théâtre de Pully

 

FB IMG_7646
Conférence de presse, raclette suisse et concert de plusieurs artistes québécois, dont Marcie : ambiance assurée à l’Auberge Saint-Gabriel ce jeudi 13 février 2014

 

 

Texte et photos Albert WEBER

Programmation du festival sur le site de Pully-Lavaux à l’Heure du Québec


Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>