QUEBEC/ 30ème FESTIVAL DE LA CHANSON DE TADOUSSAC : dans les coulisses entre pionniers, découvertes et légendes

Oui, ça fait 30 ans que ça dure et ce n’est pas fini ! Cette année, du 13 au 16 juin, le plus grand des petits festivals du Québec offre un incroyable feu d’artifice de talents de la chanson d’expression française. Explications entre présentation de l’édition 2013 et vagabondage dans les coulisses, du temps des pionniers à aujourd’hui.

Impossible évidemment de passer en revue tous les détails d’une si riche programmation jonglant entre générations d’artistes, piliers de la chanson tels Félix Leclerc et Jacques Brel, artistes reconnus bien au-delà de leur Québec natal et jeunes talents d’une relève audacieuse et convaincante.

pf tadoussa groupe hommage s sylvestre OK

En juin 2012, la soirée-hommage à Anne Sylvestre hélas absente a été animée avec brio par Mathieu Lippé, Marcie, Amylie, Paule-Andrée Cassidy, Jorane, Xavier Lacouture, Bernard Joyet, les Charbonniers, Nathalie Miravette, Reggie Brassard et Lou Cassidy

PF TADOUSSACCh_Breton_Catou_Me -M. Legras ECLARCI

Juin 2010. Charles Breton, Cathou Marck, Jean-François Laffitte (Voix du Sud) et Marc Legras (journaliste, membre fondateur du trimestriel Chorus, les cahiers de la chanson) (Photo collection Jean-François Laffitte)

“Pour lancer l’événement, la grande dame de la chanson, Anne Sylvestre, s’est vue confiée la soirée d’ouverture au cœur de l’inspirante salle Desjardins”

Évidemment, il suffit de se rendre sur le site du festival (www.chansontadoussac.com) pour bénéficier de toutes les précisions de l’édition 2013.

Mais pour le plaisir de partager, évoquons ici quelques incontournables repères d’une édition qui marquera celles et ceux qui auront eu la chance d’être à Tadoussac ! Et pour commencer, cédons la parole à Charles Breton et Catherine Marck, directeur général et directrice artistique responsable de la programmation et des relations internationales.

“Pour lancer l’événement, la grande dame de la chanson, Anne Sylvestre, s’est vue confiée la soirée d’ouverture au cœur de l’inspirante salle Desjardins. Vendredi, l’âme de Jacques Brel hantera la nef, alors que Diane Tell, Danielle Oderra, Marie-Hélène Thibert, Paul Piché, Bia, Bruno Pelletier, Isabelle Boulay, Pierre Flynn et Marie-Josée Lord interpréteront les plus beaux titres du poète.

La bande à Brel sera suivie par Yann Perreau qui, “à genoux dans le désir”, entonnera ses incantations entraînantes. La soirée du samedi accueillera le fameux Open Country de Mountain Daisies réunissant Pierre Flynn, Mario Pelchat, Stephen Faulkner, Michel Faubert, et quelques autres dont Lisa Leblanc, Louis-Jean Cormier et Amylie, qui revisiteront à la façon de Willie leurs propres chansons.

La fête se poursuivra avec le crooner Damien Robitaille qui attrapera le public au vol et le fera planer… sans doute jusqu’au 7e ciel ! 

La scène Sirius XM, dans le célèbre sous-sol de l’église, sera encore cette année l’antre du party! Vendredi, Bernard Adamus et Canailles prendront les rênes de la fiesta jusqu’aux petites heures, du moins assez longtemps pour vous mener jusqu’à l’aube où, sur les blondes dunes, Caïman Fu entonnera une inoubliable salutation au soleil. Le lendemain, Canailles sera de nouveau de la partie, cette fois en compagnie de l’incontournable Lisa Leblanc”.

PF TADOUSSAC JOFFROI BARJAC 9 079

Un des artistes européens programmés à Tadoussac. Mais oui, c’est bien Jofroi ! Auteur-compositeur-interprète d’origine belge, photographié ici en juillet 2012 au festival Chansons de Parole de Barjac dont il assure la direction artistique

PF carte_tadou

Rien de tel qu’une carte pour visualiser les divers lieux accueillant le festival à Tadoussac !

PF TADOUSSAC GROUPE 123

Juin 2012. Concert des Sœurs Boulay sous un des chapiteaux

Concerts dans plusieurs salles et chapiteaux

Les festivaliers le savent : les concerts ne se déroulent évidemment pas tous dans le même espace ! Loin de là puisque le public est invité à vagabonder de salles en chapiteaux, de l’Auberge de jeunesse au Café du Fjord, sur la promenade ou autour de la Pointe de l’Islet.

Musique assurée jusque dans le bout de vos semelles ! Et Charles Breton et Catherine Marck de préciser : “L’envoûtante Marie-Pierre Arthur, les ritournelles de Louis-Jean Cormier, Paule-Andrée Cassidy se la jouant tango, la divine Katie Moore, le surprenant Daran et la poétique Marcie. Au chapiteau Hydro-Québec, la rencontre madelinienne/acadienne et bi-générationnelle du duo Pascal Lejeune et Georges Langford, l’irrévérencieux Keith Kouna, l’amour accrocheur de Karim Ouellet et la folie contagieuse des Hay Babies vous séduiront”. Avis aux amateurs de sensations fortes !

PF TADOUSSAC HB OK

Viviane Roy, Katrine Noël et Julie Aubé alias Les Hay Babies, efficace trio acadien aux nombreuses prestations : Québec, Acadie, France et Suisse. D’où un engouement croissant, synonyme de nombreuses distinctions, dont le 1er prix des Francouvertes le 13 mai au Club Soda à Montréal

PF TADOUSSAC MANU GALURE 2010

Juin 2010. Manu Galure en répétition à l’auberge de la Mer Veilleuse, face à la marina, avant son concert dans la formule “Chant’Appart” du soir (Photo Jean-François Laffitte)

PF TADOUSSAC Mell

Photo signée Emma Picq : la pochette de “Relation Cheap”, nouveau CD de Mell, rockeuse française familière du festival. Elle y a notamment créé la surprise en 2009 comme le raconte avec enthousiasme Fred Hidalgo sur le site de la rédaction de Chorus : http://laredactiondechorus.fr

Avec les cousins européens Xavier Lacouture, Mell, Jofroi, Lili Cros et Thierry Chazelle

Autre coup de projecteur braqué par Charles Breton et Catherine Marck : “Les cousins européens seront bien sûr de la fête avec Xavier Lacouture – grand gourou des artistes en résidence! (cette année : Tina-Ève Provost, Félicia, Kwal, Mary-Beth de Scène, Amylie, Rod le Stod, Caroline Savoie) – la délirante Mell, le rigolo duo Lili Cros et Thierry Chazelle et le géant belge Jofroi”.

Et ce n’est pas fini puisque les amoureux du son qui «groove» seront aux anges avec les groupes Koriass, Violett Pi, Nomadic Massive, Collectivo, Propofol, Madame Moustache et Ponctuation

La direction du festival insiste aussi sur le “clin d’œil au grand poète Félix Leclerc : il viendra colorer de manière particulière cette édition anniversaire avec un nouveau parcours musical : Le Tour de L’Islet.  À découvrir à pied, le pique-nique dans la besace. En effet, à la confluence du Fjord et du Fleuve, place à  petites scènes face à l’immensité : les festivaliers pourront apprécier en toute intimité Paule-Andrée Cassidy, Keith Kouna et Mary Beth de Scène. En plus de leur propre répertoire, chaque artiste y interprétera une chanson de Félix.

Et pour compléter l’aventure, les plus audacieux pourront enfiler leurs bottes de marche ou pagayer jusqu’à l’Anse à la Barque pour découvrir le groupe Canailles grandeur nature !

 Parmi les nombreux concerts, mention spéciale au spectacle jeune public du Badaboum Band formé par Julie Houle (tuba), Jean-François Lessard (voix, guitare, ukulélé), Dany Nicolas (banjo, mandoline) et Pierre-Emmanuel Poizat (voix, clarinette, clarinette basse)

PF TADOUSSAC GENEVIEVE SIMARD 4 016

Juin 2012. Seule sur scène avec sa guitare, l’auteure-compositrice-interprète Geneviève Simard, de Baie Saint-PaulPF TADOUSSAC 2 199

 

Vu du large, un des symboles de Tadoussac : l’hôtel à la toiture rouge visible de loin. Sa devise ? “Nature et hospitalité”. Tout un programme étant donné l’environnement dont bénéficient les festivaliers… 

“André Tremblay, figure de proue de la galère Tadoussac, apôtre d’Épicure et pilier à roulettes de la vie culturelle tadoussacienne”

Voilà, vous en savez un peu plus sur quelques-uns des temps forts de Tadoussac 2013. Quelques coups de projecteurs supplémentaires s’imposent, avec le regret de ne pas pouvoir mettre en valeur chaque artiste et groupe invité à Tadoussac …au risque de transformer cet article en un bottin téléphonique avec d’innombrables énumérations de noms !

Le festival de la Chanson de Tadoussac est synonyme de talents sur scène mais aussi d’obstination en coulisses. Il faut vraiment prendre le temps de lire – sur la dépliant de l’édition 20°13 – l’histoire de ce festival lancé avec une poignée de passionnés aussi … fous que déterminés !

A commencer par André Tremblay. Un pionnier qualifié de “figure de proue de la galère Tadoussac, apôtre d’Épicure et pilier à roulettes de la vie culturelle tadoussacienne. Le Café du Fjord, c’est lui. L’Auberge de jeunesse aussi. Et lui aussi le premier tintamarre devenu festival ».

D’où ces souvenirs signés Charles Breton et Catherine Mack : “Tout a commencé par un jam au Café du Fjord. C’était une réaction au disco en août 1984, alors que la place de la chanson francophone était réduite à peau de chagrin. Parce que c’est André, parce que c’est Tadoussac, parce que c’est de la musique qui ressemble et rassemble avec les Michel Bordeleau, René Marcotte et Marc Labelle au bout du micro, le party lève jusqu’à ce que le soleil se lève aussi.

“Il y a quelque chose là” murmurait-on dans les alcôves. Si bien qu’à l’an deux, la Marina se greffait au Café du Fjord et que le Festival prenait son élan, brinquebalant, accueillant Sylvie Paquette, Jamil, Manon d’Inverness, Catherine Karnas, Benoît Leblanc».

PF TADOUSSAC LEPREST

Juin 2010. Inoubliable concert d’Allain Leprest. Il surprend par “la densité de son expression” selon Marc Legras, journaliste co-fondateur de la revue Chorus (Photo Jean-François Laffitte)

PF TADOUSSAC ROBITAILLE

Le spectacle de clôture sera animé par le chanteur franco-ontarien Damien Robitaille, ici au Métropolis de Montréal en avril 2013 avec ses musiciens et Carolina Navarro, son amie et choriste d’origine colombienne

« Jusqu’en 92, on peut dire que c’est demeuré assez confidentiel”

“Jusqu’en 92, on peut dire que c’est demeuré assez confidentiel. Cette année-là, un premier semblant de salaire est versé. C’était devenu trop gros pour que seuls des bénévoles s’en occupent” explique Catherine Marck.

A noter que jusqu’en 1992, le Festival se déroule en août, à l’apogée d’une saison touristique courte et dense. L’idée de déplacer l’événement en juin se concrétise en 1993. “On s’était toujours dit qu’on voulait le sortir de la saison, pour en faire un événement à part entière. Il ne faut pas négliger le fait que l’énergie des troupes se trouvait à son comble au début de l’été!” précise Catherine Marck.

En 1993, la première employée officielle, Corinne Hervé sera à la fois graphiste et directrice de l’organisme sans but lucratif : elle coordonnera les “élans diffus du comité organisateur composé de près d’une vingtaine de personnes”.

Une première conférence de presse officielle a lieu à Montréal. Patrick Norman, Pierre Flynn, les Colocs portent l’étendard du festival de Tadoussac synonyme de bout du monde pour nombre de personnes !
pf TADOUSSAC A v enclumesL VE 4 080 v
Juin 2012. Concert des Vendeurs d’Enclume : assurément un des temps forts de la 29ème édition du festival de Tadoussac

PF TADOUSSAC CATOU XAVIER

Juin 2012. Xavier Lacouture et Catou Marck, au 30ème festival de Petite-Vallée, quelques jours après le festival de Tadoussac

Catherine Marck : “Je suis venue au Québec parce que j’étais une fan finie de Félix Leclerc et que je voulais connaître son pays”

C’est en 1998 que Charles Breton devient directeur général en 1998. “Le Festival ne cessait de prendre de l’ampleur, et tout le monde était épuisé. Les gens n’en pouvaient plus et on m’a carrément « donné » le Festival. J’ai pris mon bâton de pèlerin”.

Priorité de cette époque ? “D’abord, trouver de l’argent. Puis, concocter une programmation et la mousser, avec l’aide de l’inimitable et irremplaçable Catherine “Catou” Marck, française jusqu’au bout de ses pointes rousses. “Je suis venue au Québec parce que j’étais une fan finie de Félix Leclerc et que je voulais connaître son pays. Après avoir fait les pommes, je me suis retrouvée à l’auberge de jeunesse, je me suis rendue jusqu’à Blanc-Sablon. Quand je suis repartie, ce n’était que pour mieux revenir”.

Elle mène aujourd’hui la barque du restaurant Le Bateau tout en élaborant, édition après édition, un menu musical surpassant l’appétit goulu des festivaliers, habile assemblage de vieux de la vieille, de découvertes en pleine croissance, de rythmes d’ailleurs contagieux”

PF TADOUSSAC JOBIN PHOTO FELIX

Samedi 15 juin Centre d’interprétation des mammifères marins. Les Productions Aux Oiseaux de passage proposent un film inédit dans lequel Félix Leclerc se livre avec chaleur, émotion et humour : premières pages d’écriture, débuts à Paris, grandes amitiés, premières tournées européennes, retour au pays et amour du Québec. La projection est suivie d’une rencontre avec Pierre Jobin qui raconte ses 15 ans de tournées aux côtés de Félix (photo ci-dessus)

Première édition en 1994 avec à l’affiche : René Marcotte, Marc Labelledont et Michel Bordeleau

Que de chemin parcouru depuis la programmation de la première édition, en 1984 avec à l’affiche René Marcotte, Marc Labelledont et Michel Bordeleau ! Rien à voir avec l’édition 2012 dont il a été question avec force photos et vidéos sur le site www.francomag.com.

Cette 29ème édition avait marquée du 14 au 17 juin 2012 par une programmation jouant à fond la carte de l’éclectisme : Alaclair ensemble; Alexandre Belliard; la soirée-hommage à Anne Sylvestre hélas absente mais célébrée avec brio par Mathieu Lippé, Marcie, Amylie, Paule-Andrée Cassidy, Jorane, Xavier Lacouture, Bernard Joyet, les Charbonniers, Nathalie Miravette, Reggie Brassard, Lou Cassidy); Alexis HK; Ariane Moffatt; B.A.B; Bernard Joyet; Boucan Sound System; Catherine Major; David Giguère; Gazoline; Giedré; Ingrid St-Pierre; Jorane; Juan Sebastian Larobina; Kabakuwo; Les Charbonniers de l’Enfer; Lisa Leblanc; Marco et les Torvis (jeune public et lancement); Marie-Philippe Bergeron ; Mark Bérubé and the Patriotic few; Pépé; Philippe B; Québec Redneck Bluegrass Project; Radio Radio; Salomé Leclerc; Socalled; Vendeurs d’enclumes; Vincent Vallières; Zachary Richard, etc.

Sans oublier les enfants de l’école St-Joseph chantant Anne Sylvestre et les artistes en résidence : Isabelle Simard; Klô Pelgag; Lisidor; Louis; Olivier Laroche; Renaud Pintiaux; Sarah Toussaint Léveillé et Stéphanie Boulay (une des deux Soeurs Boulay).

Avouez tout de même que cette énumération en dit long sur la diversité des artistes accueillis en juin 2012 !  Alors comment monter la barre encore plus haut pour le 30ème anniversaire? Mission accomplie : il suffit de prendre le temps de passer en revue le programme 2013.

PF TADOUSSAC LISA GROUPE 092 - Copie

Juin 2012. A bâtons rompus avec Lisa LeBlanc face à un public posant des questions à la jeune chanteuse acadienne … de retour à Tadoussac pour le 30ème anniversaire

 

PF TADOUSSAC 1 052

Suivez la flèche, elle vous emmène sur la route des baleines !

« Tadoussac, c’est un festival qui a des petits moyens, mais beaucoup de coeur. Depuis le début, on reste centré sur la chanson”

Et puis n’oublions pas un autre élément de taille pour Tadoussac : son environnement, un atout majeur pour un festival dont le site (et la programmation !) font rêver nombre de passionnés de la chanson croisés ici et là en France.

“Le fleuve, les baleines, les grands espaces et le vent fleurant bon le large ne sont pas étrangers à l’aura qui nimbe le Festival de la chanson de Tadoussac. Les artisans qui forgent le Festival l’ont compris et s’en font des alliés. Animés par la passion, ils donnent des ailes à la chanson. Pour encore 30 ans, au moins ” affirment encore Catherine Marck et Charles Breton. 

Et de préciser enfin leur philosophie : “Tadoussac, c’est un festival qui a des petits moyens, mais beaucoup de coeur. Depuis le début, on reste centré sur la chanson. C’est notre mission! Et on nous dit souvent que notre festival est mythique”.

De là à inciter les festivaliers à préserver l’environnement de Tadoussac, il n’y a qu’un pas … et il sera  – une fois encore – franchi en juin 2013. En effet, les élèves de l’École St-Joseph s’impliquent à nouveau dans le festival.Pour que les visiteurs profitent d’un environnement propre et accueillant, des équipes de jeunes, accompagnés de parents, sillonneront les sites afin d’en assurer la propreté.

Et, en même temps, ils accompliront un geste solidaire. L’an dernier, 6 750 canettes et 2 321 bouteilles ont ainsi été récupérées au profit de l’école et de l’aide humanitaire en Haïti ! Un résultat qui en dit long sur l’importance de cette efficace  “Escouade verte”…

Notons enfin qu’en plus de la programmation de la 30ème édition, le Festival de la Chanson de Tadoussac propose encore divers concerts à d’autres dates !

Clip le Clown………………….Jeudi 11 juillet

Les Respectables……………Lundi 15 juillet

Sagapool………………………..Mercredi 17 juillet

Emmanuel Bilodeau………..Lundi 22 juillet

Les Soeurs Boulay………….Mardi 30 juillet

Luce Dufault…………………..Jeudi 1er août

Richard Séguin……………….Vendredi 9 août

(Catherine Durand en 1ère partie)

Karen Young……………………Jeudi 15 août

Cathy Gauthier…………………Samedi 17 août

Patrick Groulx…………………..Vendredi 15 novembre

PF TADOUSSAC 2 125

Au large de Tadoussac, tout près des baleines !

PF TADOUSSAC GROUPE 075

Centre d’interprétation des mammifères marins: un lieu incontournable pour tout festivalier désireux d’en savoir plus sur Tadoussac et son environnement naturel

Zachary Richard : “Tadoussac, lieu magique où la rivière rejoint le fleuve. Point de rencontre des Amérindiens et des Basques, des oiseaux et des humains”

En guise de conclusion, laissons le mot de la fin à Zachary Richard.

A l’instar de plusieurs artistes – Pierre Lapointe, Anne Sylvestre, Richard Seguin, Stéphanie Boulay, Mathieu Lippé, Vincent Vallières, Xavier Lacouture, Yann Perreau, Bernard Joyet, Pierre Flynn – l’auteur-compositeur-interprète  cajun a livré ses impressions sur “le plus grand des petits festivals” dans le dépliant du programme 2013.

 

 “Tadoussac, lieu magique où la rivière rejoint le fleuve.

Point de rencontre des Amérindiens

et des Basques, des oiseaux et des humains,

des esprits et des corps, des cieux et des terres.

J’ai frôlé l’extase sur le grand bleu du Saint Laurent,

là où il commence à se vanter de devenir mer.

Danser avec les baleines et les goélands à Tadoussac

reste pour moi un souvenir des plus délicieux.

Endroit riche d’histoire, lieu de rencontre

et pendant son été trop bref,

terrain de joie où la musique sort des bois

pour faire valser les habitants sur la grève.

Je reviendrai autant de fois que possible,

pour faire mes prières de chansons

et entendre chanter les bélugas”

Richard Desjardins

PF TADOUSSAC MARCIE HAY BABIES LION D OR 165

 Parmi les artistes de la relève québécoise à ne pas manquer à Tadoussac : Marcie, auteure-compositrice-interprète originaire du Saguenay. Elle vient de s’affirmer avec un premier album éponyme des plus soignés, aux arrangements et à la réalisation signés Ludo Pin. Un répertoire enraciné dans une chanson à texte d’une qualité rare dont nous reparlerons sous peu sur ce site

PF TADOUSSAC RETOUR 010

Tadoussac au temps des pionniers : vue partielle du vaste tableau présenté dans un des couloirs de l’hôtel entre “nature et hospitalité”

PF TADOUSSAC 2 008

La marina, un des centres d’intérêt de Tadoussac …

Source : site du festival de Tadoussac www.chansontadoussac.com

Voir sur www.francomag.com les articles sur l’édition 2012 

Lire aussi le reportage de Fred Hidalgo sur le festival de juin 2009. Prévu pour le n° 69 de “Chorus, les cahiers de la chanson”, cet article fut publié sur le site de la rédaction, suite à la cessation de parution du trimestriel au cœur de l’été : http://laredactiondechorus.fr

TEXTE ET PHOTOS ALBERT WEBER

 

FRED ET MAURICETTE HIDALGO : UN DESTIN AU SERVICE DE LA CHANSON FRANCOPHONE

Chevaliers dans l’Ordre National du Mérite et dans l’Ordre des Arts et des Lettres : décernées à Fred et Mauricette Hidalgo, ces deux distinctions viennent souligner “leur parcours, leur action, leur contribution et leur engagement au service de la Culture de notre pays”. Retour sur un événement ayant réuni nombre d’artistes et de personnalités du monde de la chanson aux Trois Baudets à Paris.

 

Cet article a paru une première fois le 28 octobre 2010 sur le site www.francomag.com, magazine d’informations artistiques et culturelles de l’espace francophone. En voici une version réactualisée.

Mauricette et Fred Hidalgo

Mauricette et Fred Hidalgo
En effet, c’est le mercredi 29 septembre 2010 – le même soir que le concert de Gilles Vigneault inaugurant le festival Limoilou m’en chante lancé par Pierre Jobindans la ville de Québec – que Fred et Mauricette Hidalgo ont reçu ces deux distinctions en laquelle ils veulent voir “une forme de reconnaissance officielle de la chanson”.
Il est vrai que ce couple est très connu dans le milieu de la chanson française mais aussi francophone.
Fred et Mauricette Hidalgo sont les créateurs du mensuel Paroles et Musique en juin 1980, puis du trimestriel qui lui a succédé : Chorus, Les Cahiers de la chanson, considéré comme l’organe de référence de la chanson francophone.

Quotidien de la Réunion, 31 décembre 2000, Fred et Mauricette en reportage dans l'océan Indien

Quotidien de la Réunion, 31 décembre 2000, Fred et Mauricette en reportage dans l’océan Indien

 En compagnie de Guy Béart, Antoine, Alain Souchon, Gilbert Laffaille et Clarika

De gauche à droite, Guy Béart, Fred Hidalgo, Alain Souchon et le chanteur Antoine

De gauche à droite, Guy Béart, Fred Hidalgo, Alain Souchon et le chanteur Antoine

Ces distinctions leur ont été remises par Jean-Michel Boris, qui aura été plus de quarante ans à la tête de l’Olympia. Le fait que l’événement ait eu lieu aux Théâtre des Trois Baudets s’affirme comme un symbole de leur quête incessante de nouveaux talents.

La cérémonie s’est déroulée en présence d’un cercle volontairement restreint d’invités, parmi lesquels des amis artistes représentatifs de toutes les générations et de tous les genres musicaux. Le créateur de L’Eau vive, Guy Béart, qui débuta dans ce lieu aux côtés de Brel, Brassens, Félix Leclerc ou Gainsbourg, a rappelé combien il appréciait le couple Hidalgo, “raison pour laquelle”, a-t-il précisé, il a “accepté de sortir en public pour la première fois depuis des années”.

Alain Souchon, Clarika, Gilbert Laffaille étaient également là, tout comme Antoine qui a rappelé publiquement qu’il avait sans doute été le premier à apprendre le projet de Paroles et Musique, en 1979 à Djibouti, lors d’une rencontre avec Fred et Mauricette Hidalgo sur son bateau ! 

Ce soir-là il a même précisé qu’à l’époque Fred Hidalgo menait aussi, sur place, un combat très important contre les dramatiques mutilations sexuelles infligées aux jeunes filles de la Corne de l’Afrique (infibulation), combat qui avait d’ailleurs provoqué la venue à Djibouti de la célèbre journaliste (elle était alors rédactrice en chef de “F Magazine”) et romancière Benoîte Groult, bien connue pour ses positions féministes.

25 octobre 1992, hebdomadaire Week-End, Ile Maurice : annonce du premier numéro de Chorus

25 octobre 1992, hebdomadaire Week-End, Ile Maurice : annonce du premier numéro de Chorus

Avec Jean-Louis Foulquier, Jo Masure, Patrick Printz et François Chesnais

Fred Hidalgo et Jean-Louis Foulquier

Fred Hidalgo et Jean-Louis Foulquier
Étaient aussi de la partie nombre de professionnels, directeurs de festivals, écrivains et journalistes de presse écrite et de radio, ainsi que la plupart des anciens membres de la rédaction de Chorus.
Des directeurs de festivals (Jo Masure d’Alors Chante de Montauban, Bernard Kéryhuel de Chant’ Appart… et Jean-Louis Foulquier, fondateur des Francofolies de La Rochelle, qui fut plusieurs décennies durant le Monsieur Chanson de France Inter), des professionnels tels François Chesnais, directeur du Fonds pour la Création Musicale, ou Patrick Printz, venu spécialement de Belgique en sa qualité de directeur de Wallonie Bruxelles Musiques, principal organisme de soutien à la chanson en Belgique.

En présence de Hélène Nougaro, Marie-Françoise Balavoine et Patrice Dard

Avec Antoine et le romancier Patrice Dard. Au second plan à droite le chanteur acadien Joseph Edgar

Avec Antoine et le romancier Patrice Dard. Au second plan à droite le chanteur acadien Joseph Edgar
Citons encore Serge Llado, humoriste, chroniqueur chez Laurent Ruquier, des amis proches commeHélène Nougaro, dernière épouse du chanteur qui l’a rencontrée à l’île de la Réunion dans des circonstances auxquelles Fred et Mauricette ne sont pas étrangers; Marie-Françoise Balavoine, la sœur de Daniel qui, en tant qu’attachée de presse, appréciait beaucoup le travail de Chorus.
Et aussi le romancier Patrice Dard, fils du grand Frédéric alias San-Antonio qui montrait une affection particulière pour Fred Hidalgo depuis leur rencontre en 1965.
A relever aussi que plusieurs artistes, retenus par des obligations professionnelles ce soir-là, avaient envoyé des mots extrêmement touchants que Fred Hidalgo a cités : Francis Cabrel, Kent Jean-Louis Jossic (Tri Yann), Allain Leprest, Thomas Fersen, Paco Ibañez, Nilda Fernandez, Jeanne Cherhal, Yves Duteil, Hubert-Félix Thiéfaine,… … et d’autres encore dont Michel Jonasz auteur d’un message où il regrettait vivement son absence en raison d’un tournage d’un film, alors qu’il voulait absolument être présent en ce 29 septembre, en souvenir notamment du premier numéro de Chorus paru fin septembre 1992 qui lui consacrait sa couverture.

Message de Jean-Jacques Goldman ” avec un zeste de malaise aussi “

Fred et Mauricette Hidalgo : Un destin commun au service de la chanson francophone
Réagissant à l’annonce de ces distinctions, Jean-Jacques Goldman avait également adressé au couple Hidalgo un message exclusif lu par Jean-Michel Boris en ouverture de la cérémonie.

En voici l’intégralité :

“Bien sûr c’est mérité.
Bien sûr c’est vraiment mérité.
Bien sûr il y a des gens que la médaille honore et d’autres qui honorent les médailles.
Et s’il y en a deux qui “Méritent de la nation pour leur contribution à la chanson de notre pays”, ce sont bien eux, pas d’erreur.
Mais j’ai beau essayer, je n’arrive pas à me réjouir totalement.
Nous aurions tellement préféré que ces médailles n’arrivent que plus tard, bien plus tard, et que Chorus vive encore avec eux, qu’il transporte encore leurs transports, leur flamme…
C’est ainsi.
Mauricette, Fred, toutes mes félicitations, sincères, amicales…
Mais avec un zeste de malaise aussi.
Jean-Jacques Goldman”

Après Paroles et Musique et avant Chorus : publication d'un ouvrage de référence : Putain de chanson,

Après Paroles et Musique et avant Chorus : publication d’un ouvrage de référence : Putain de chanson

” Un journal ça ne se fait pas tout seul ou même à deux, c’est le fruit d’un travail d’équipe”

Françis Cabrel, un des parrains de Chorus avec Alain Souchon et Jean-Jacques Goldman

Ci-contre, Françis Cabrel, un des parrains de Chorus avec Alain Souchon et Jean-Jacques Goldman
Première adjointe au maire de Paris chargée de la culture, Anne Hidalgo a tenu quant à elle à les féliciter et à leur “redire toute mon admiration pour ce que vous avez accompli dans les domaines de la culture et des arts “.
Rappelons que c’est la mairie de Paris, justement, qui a permis la renaissance de cette salle mythique des Trois Baudets créée par Jacques Canetti en 1947.
Après l’allocution de Jean-Michel Boris retraçant la trajectoire professionnelle du couple depuis 1974 (création d’un quotidien national et de deux hebdomadaires avant le mensuel Paroles et Musique et le trimestriel Chorus, parallèlement à leur activité, depuis 1984, d’éditeurs de livres consacrés à la chanson), puis la remise des insignes dans l’ordre national du Mérite et dans l’ordre des Arts et des Lettres, Fred Hidalgo a pris la parole durant une quinzaine de minutes pour remercier tous ceux qui… méritaient de l’être.
“A commencer par nos principaux et fidèles collaborateurs avec lesquels nous tenons évidemment et avant tout à partager ces médailles, car un journal ça ne se fait pas tout seul ou même à deux, c’est le fruit d’un travail d’équipe”. 

“Jean-Michel Boris est la personnalité du monde professionnel qui nous a toujours inspiré le plus d’admiration et de respect”

Alain Souchon, à la une pour les 25 ans de Chorus et présent aux Trois Baudets pour l'hommage à Fred et Mauricette Hidalgo

Ci-contre Alain Souchon, à la une pour les 25 ans de Chorus et présent aux Trois Baudets pour l’hommage à Fred et Mauricette Hidalgo
Fred Hidalgo a aussi remercié Jean-Michel Boris pour ses mots si chaleureux en disant qu’ils prenaient d’autant plus de valeur “que Jean-Michel Boris est la personnalité du monde professionnel qui nous a toujours inspiré le plus d’admiration et de respect. 

C’est un bonheur et un honneur à la fois de recevoir ces distinctions des mains de celui qui fut directeur artistique pendant plus de quarante ans de la salle chanson la plus mythique de l’espace francophone, qui plus est, aujourd’hui, dans ce Théâtre des Trois Baudets, où nous avons été chaleureusement accueillis par son directeur actuel, Julien Bassouls
.
“Après l’Olympia, en effet, c’est historiquement la seconde salle la plus mythique qui soit, celle à qui l’on doit la découverte de tant de grands talents : Georges Brassens, Jacques Brel, Serge Gainsbourg, Boris Vian, Félix Leclerc, Serge Gainsbourg, etc., sans oublier Guy Béart qui nous a fait l’amitié d’être des nôtres ce soir : un formidable symbole”.
Fred a aussi déclaré que Mauricette et lui voulaient voir dans ces distinctions une forme de reconnaissance de la chanson, au bout de trente ans d’efforts sans trêve en sa faveur.  Il a aussi remercié le métier et particulièrement les responsables “de terrain”, directeurs de festivals et de salles de spectacles qui sont des vitrines de découvertes de nouveaux talents, “ce qui a toujours constitué l’essentiel de notre quête “.
Il a aussi mis l’accent – comme le leur avaient dit Gilles Vigneault et Jean-Roger Caussimon – sur le fait que la chanson est une chaîne sans fin dont tous les chanteurs sont des maillons indispensables.
” C’est pour cela que nous avons toujours fait en sorte que chaque numéro de Chorus incarne cette chaîne en traitant du patrimoine et des nouveaux talents à la fois, en même temps que l’on couvrait l’actualité sous toutes ses formes, que les artistes soient connus ou pas “.

“Nous partageons évidemment ces médailles avec nos parents qui nous ont aidés et encouragés et avec nos filles qui ont dû subir le stress de nos bouclages”

Fred et Mauricette Hidalgo en compagnie de Jean-Michel Boris et Julien Bassouls dans le reflet des miroirs

Fred et Mauricette Hidalgo en compagnie de Jean-Michel Boris et Julien Bassouls dans le reflet des miroirs

On le sait bien du côté du Québec et de l’Acadie notamment dont les artistes ont souvent été mis en relief dans ses colonnes

Une revue de référence pour la chanson d'expression française d'Amérique du Nord : dossier Charlebois et 3 pages sur le festival de St-Pierre et Miquelon

Ci-contre, une revue de référence pour la chanson d’expression française d’Amérique du Nord : dossier Charlebois et 3 pages sur le festival de St-Pierre et Miquelon
Ce fut, bien plus qu’une soirée professionnelle, plus qu’une reconnaissance bien méritée, le rendez-vous de l’amitié autour de l’amour partagé de la chanson.
Amour-amitié… Fred et Mauricette Hidalgo ont voulu enfin partager ces distinctions “avec nos parents qui nous ont aidés et encouragés et bien sûr avec nos filles Christine et Hélène en les priant de nous excuser des conséquences générées, dans leur enfance et leur adolescence, par le stress de chacun de nos bouclages au fil de ces longues années, car il a fallu s’employer sans réserve dans cette aventure de trente ans au service de la chanson, considérée comme un art…”
C’est d’ailleurs en considérant que ces distinctions représentaient une forme de reconnaissance de la chanson par les autorités françaises, que le couple a remercié le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, qui leur avait précisé que c’était sur sa recommandation, en plus de sa décision d’accorder la médaille des Arts et des Lettres à Mauricette Hidalgo, que Fred Hidalgo a été nommé chevalier de l’Ordre National du Mérite.
Et ce dernier d’évoquer cette soirée en notant que “Chorus, compte tenu de son aura unique dans la presse musicale francophone, possédait tous les atouts pour continuer longtemps son travail de référence au service de la chanson francophone. Ces distinctions nous ont évidemment fait plaisir, mais en même temps elles ont remué cruellement le couteau dans la plaie. Jean-Jacques Goldman a bien exprimé le sentiment général, comme l’a d’ailleurs noté Jean-Michel Boris…” 
L’impact de Chorus a été très important pour tous les acteurs de la chanson française, mais son envergure francophone – on le sait bien du côté du Québec et de l’Acadie notamment dont les artistes ont souvent été mis en relief dans ses colonnes : tables rondes, rencontres, portraits, festivals, reportages, chroniques d’albums et de livres, etc. – lui conférait une place tout à fait à part non seulement dans la presse musicale contemporaine mais dans l’histoire même de celle-ci, ces “Cahiers de la chanson”, avec leur vocation quasiment encyclopédique, n’ayant jamais eu d’équivalent.
On ne peut donc que souhaiter – avec l’ensemble des lecteurs, des artistes et des professionnels qui se déclarent aujourd’hui “orphelins de Chorus” – une éventuelle renaissance de cet “organe de référence de la chanson francophone”.

Militantisme au cœur de la chanson francophone

Décembre 2003 : dossiers sur Lynda Lemay, François Béranger et l'ami Marc Robine

Ci-contre, décembre 2003 : dossiers sur Lynda Lemay, François Béranger et l’ami Marc Robine
Chevaliers dans l’Ordre National du Mérite et dans l’Ordre des Arts et des Lettres : à vrai dire, ces honneurs ne se limitent pas à “leur parcours, leur action, leur contribution et leur engagement au service de la Culture de notre pays”.
Car la chanson francophone a toujours été une priorité chaque trimestre dans Chorus, et pas seulement à travers les articles mais aussi dans nombre d’initiatives en coulisses.
Un exemple parmi d’autres : Lynda Lemay dont les premiers pas en France ont bénéficié d’un coup de pouce de Fred et Mauricette Hidalgo. L’ayant découverte à Québec sur une prestation de trois chansons, ils l’ont mise aussitôt en relation avec le Tremplin de la chanson du Chorus des Hauts-de-Seine, tremplin grâce auquel la chanteuse allait rencontrer, enthousiastes à l’issue de son passage, la directrice du Sentier des Halles, Nicole Londeix, qui allait la programmer à Paris, et Geneviève Girard qui allait devenir son agent en France avec Azimuth Productions.
Et si Pierre Jobin – ancien créateur de la Maison de la Chanson à Québec, voir dossier sur ce webmagazine – n’avait pas invité Fred et Mauricette à l’inauguration de ce haut lieu de la chanson dans la ville de Québec, le couple Hidalgo n’aurait pas vu chanter aussi tôt Lynda Lemay. Et celle-ci n’aurait pas bénéficié de ce sérieux coup de pouce qui lui a sans doute fait gagner bien du temps.

 

Avril 2001, double page sur Chorus dans la lettre bimestrielle des sociétaires de la SACEM

Avril 2001, double page sur Chorus dans la lettre bimestrielle des sociétaires de la SACEM

“Pierre Jobin a eu raison bien avant tout le monde”

13 novembre 2007 : Pierre Jobin présente le dossier sur la Maison de la Chanson lors d'une soirée de soutien à Chorus à l'Espace France, Québec (Photo Albert Weber)

13 novembre 2007 : Pierre Jobin présente le dossier sur la Maison de la Chanson lors d’une soirée de soutien à Chorus à l’Espace France, Québec (Photo Albert Weber)
Autre facette francophone de Fred et Mauricette Hidalgo, et non des moindres : Pierre Jobin en parle dans le troisième volet du dossier consacré sur ce webmagazine : la carte de n° 1 des “Amis de la Maison de la Chanson du Québec” décernée à Fred Hidalgo… et non pas à Luc Plamondon, comme le pensaient et souhaitaient nombre de professionnels québécois.
Comme quoi le Québec avait “reconnu” le rôle de Fred Hidalgo depuis 1980 au service de la chanson francophone dès octobre 1994 soit seize ans avant la réaction officielle du ministère français de la Culture et de la Communication.
En témoigne le reportage de trois pages paru dans Chorus n° 10 en décembre 1994 sous le titre : “Dans ma maison d’amour – Quand le Québec met la chanson en maison”. 
A la lumière de ces distinctions nationales, on peut penser en effet que Pierre Jobin avait vu juste non seulement avant tout le monde mais, semble-t-il, “contre” les membres de son propre conseil d’administration de l’époque.
IL est vrai – mais faut-il vraiment le répéter ? – que les initiatives journalistiques de Fred et Mauricette Hidalgo ont TOUJOURS concerné la francophonie et même l’espace francophone au sens large. Raison pour laquelle Fred Hidalgo a toujours parlé de chanson francophone et non étroitement “franco-française”.

 

Hedbomadaire Week-End, Ile Maurice : 12 mai 1985, à l'époque de Paroles et Musique ...

Hedbomadaire Week-End, Ile Maurice : 12 mai 1985, à l’époque de Paroles et Musique …

Plusieurs membres de l’équipe ont travaillé à un projet de renaissance de Chorus

Reste au final une note d’espoir allumée au cours de la cérémonie aux Trois Baudets, le 29 septembre 2010 : un projet de renaissance de Chorus mené par plusieurs membres de son équipe de rédaction, les plus jeunes en particulier, qui voient dans ce titre non seulement une revue chargée d’histoire mais surtout pleine d’avenir.  Mais hélas, il n’y a pas eu de suite à cet projet suivi avec attention par nombre de passionnés des deux bords de l’Atlantique, voire d’ailleurs dans l’espace francophone.A découvrir le blog de Fred Hidalgo : Si ça vous chante

Rendu public lors de la création de Chorus, ce constat de Fred Hidalgo est plus que jamais d'actualité

Rendu public lors de la création de Chorus, ce constat de Fred Hidalgo est plus que jamais d’actualité

 

Fred et Mauricette Hidalgo : Un destin commun au service de la chanson francophone