Il y a des maisons où les chansons aiment entrer ». Ce constat signé Félix Leclerc orne avec fierté et en lettres blanches la façade bleue de la Vieille Forge à Petite-Vallée en Gaspésie. Oui, là où bat le cœur du Festival en Chanson créé par Alan Côté, un des plus importants festivals au Québec.

Et on la retrouve également … mais oui … sur le programme et les affiches de la Maison pour Tous de Beaucourt, dans le département du Territoire de Belfort.

Ici en Franche-Comté, non loin de l’Alsace, bat depuis plus de 35 ans le cœur non d’un festival mais d’un efficace groupe de bénévoles. Leur passion de la chanson n’a d’égale que leur détermination.

A l’occasion du concert de Gilbert Laffaille vivement applaudi après chaque chanson – nous y reviendrons dans un autre article – voici une visite guidée dans les coulisses et l’histoire du Foyer Georges Brassens. Pas de doute : la programmation et la qualité de son public de fidèles n’ont vraiment rien à envier aux salles des grandes villes françaises.

PF IMG_4581
Vendredi 4 avril 2014. Président de l’association depuis 37 ans, Luc Renaud ici en compagnie du guitariste Jack Ada venu à Beaucourt pour accompagner Gilbert Laffaille

 

PF IMG_4922
Une affiche dédicacée qui prendra place dans l’impressionnante collection mise en valeur dans le Hall du Foyer Georges Brassens

 

PF IMG_7622

1er octobre 2013. Un peu de concentration signée Carol Doucet avant le concert des Hay Babies au Foyer Georges Brassens, sous les affiches de Michel Fugain, Maurice Fanon, Jean-Pierre Chabrol, Georges Moustaki, Joffroi, etc

Impressionnante collection d’affiches dédicacées

“La salle peut accueillir 350 personnes lorsque la scène est derrière le rideau et que nous mettons des chaises. Vendredi dernier, en “configuration gradins” uniquement, elle pouvait accueillir 250 personnes et nous étions 200″ explique Luc Renaud, président depuis 1977.

C’est ici au premier étage du Foyer Georges Brassens, dans le Territoire de Belfort qu’a chanté Gilbert Laffaille en ce vendredi  “4.04.14″ comme il l’a mentionné sur l’affiche dédicacée qui prendra place avec les autres affiches dans le hall d’entrée de l’espace musical.

 Cette impressionnante collection d’affiches dédicacées en dit long sur la programmation de cet accueillant lieu qui met en valeur une chanson vivante via des talents de diverses générations et aux registres des plus variés.

Voir diverses affiches dédicacées en fin de texte : Allain Leprest, Jofroi, Kent, François Béranger, Jean Vasca, Môrice Benin, Graeme Allwright, etc.

PF IMG_7608
Vue partielle de la salle photographiée le 1er octobre 2013 avant le concert du groupe acadien Les Hay Babies
PF IMG_7629
Une partie des bénévoles du Foyer Georges Brassens en compagnie de Luc Renaud à droite sur la photo

 

PF IMG_4585
Choix de CD proposé au public avant le concert de Gilbert Laffaille avec au premier plan le livre de Joffroi

 

 On a bien fait de ne pas baisser les bras. Lorsqu’au début des années 80, on défendait la chanson française, beaucoup trouvaient cela ringard

Pour en savoir un peu plus sur l’histoire du Foyer Georges Brassens, rien de tel que la lecture d’un article du journal municipal de Beaucourt ! En l’occurrence la page 4 du numéro de septembre 2002 !

En effet, que de chemin parcouru depuis l’ouverture de la MPT à l’automne 1976, dans l’ancien Mille-Club rue de Dampierre et le premier spectacle le 29 janvier 1977 assuré par Michel Rebondy et Erwan ! 

Et Luc Renaud de raconter dans le journal municipal : “ La chanson nous motivait, mais nous n’étions pas spécialisés dans ce domaine. On essayait de faire un peu de tout, des expositions, des conférences, des concerts classiques, du cinéma et même des concours de tarot ! 

Il n’a pas fallu bien longtemps pour se rendre compte que pour fidéliser un public, il ne faut pas partir dans différentes directions. Et comme déjà à ce moment là, son cœur battait pour la chanson, la MPT a choisi cette voie.

 Notre principale ambition, c’était de faire découvrir des artistes que l’on appréciait et qui ne passaient pas à la télé”. (…) La seconde grande étape de la MPT coïncide avec la construction du foyer Georges Brassens, la venue d’artistes confirmés et la défense de la chanson (…) “

 On a bien fait de ne pas baisser les bras. Lorsqu’au début des années 80, on défendait la chanson française, beaucoup trouvaient cela ringard. La mode était au disco”.

PF IMG_4736
Vendredi 4 avril, concert de Gilbert Laffaille accompagné par la pianiste Nathalie Fortin et le guitariste Jack Ada

 

PF IMG_4566
Et si on y ajoutait une mention pour le Foyer Georges Brassens ?

 

Un panneau pour le Foyer Georges Brassens ?

A l’entrée de Beaucourt, le panneau met en évidence le fameux Musée Japy. Quoi de plus normal …

En effet,  Frédéric Japy a donné, à la fin du XVIIe siècle, un incroyable essor industriel à Beaucourt en créant une usine d’horlogerie. Son rayonnement sera considérable au XIXe siècle. A partir de 1910 jusqu’à 1975, la fameuse machine à écrire Japy perpétuera ce renom auquel contribueront également des fabrications variées : quincaillerie, serrurerie, pompes, lustrerie, etc.

A l’heure où la mention du Musée Japy rappelle avec raison ce glorieux passé à l’entrée de la commune, pourquoi ne pas y ajouter une autre mention ? Celle de de haut-lieu de la chanson vivante qui contribue indiscutablement à la renommée de Beaucourt dans le monde de la chanson en France et dans l’espace francophone.

PF IMG_4864
Intense complicité entre Gilbert Laffaille et ses deux musiciens, la pianiste Nathalie Fortin et le guitariste Jack Ada
PF IMG_4587
De quoi nourrir sa passion de la chanson française …

 

Stages d’écriture de chansons et résidences d’artistes

Au fil des ans, la MPT s’est aventurée dans de nouveaux espaces linguistiques, en programmant des  des artistes du Québec, d’Acadie, d’Italie, du Portugal, d’Afrique, etc.

Parallèlement, la MPT propose des spectacles jeune public pour les enfants de la maternelle, ainsi que des stages d’écritures de chansons comme ceux animés en novembre 2013 par Mouron dans le cadre de sa résidence à Beaucourt. Voire de Camel Arioui en ce printemps avec travail sur des chansons en vue de leur présentation en première partie du concert de son concert du 16 mai 2014.

La troisième ville du département et chef-lieu de canton, Beaucourt s’est forgée au fil des décennies une incontestable réputation : tous les artistes et groupes sensibles à une chanson vivante de qualité connaissent évidemment ce fameux Foyer Georges Brassens situé en face de la mairie, même s’ils ne s’y sont pas encore produit.

Il est vrai que chaque année Luc Renaud et son équipe sont confrontés à des choix de plus en plus délicats, étant donné la quantité et la qualité de demandes de concerts qui leur parviennent. Le public de Beaucourt aime la chanson, qu’elle soit française ou francophone comme en témoignent – pour ne citer qu’eux – les affiches des Québécois Robert Charlebois, Gilles Vigneault ou Michel Rivard mises en en évidence dans la MPT. 

Et dans la nouvelle génération de talents francophones, plus d’un artiste ou d’un groupe conserve un excellent souvenir de son passage au Foyer Georges Brassens, comme les Hay Babies, ce groupe acadien applaudi le 1er octobre 2013 dans sa formation d’alors : un trio féminin composé de Vivianne Roy, Julie Aubé et Katrine Noël.

Ici l’article consacré au concert des Hay Babies à Beaucourt.

PF IMG_4578
Face à la mairie de Beaucourt, un haut-lieu de la chanson d’une incontestable  renommée nationale

Conférence de Fred Hidalgo sur Brel aux Marquises : et pourquoi pas ?

Au terme de cet article lançons une question à l’attention de Luc Renaud, président de la Maison pour Touss : à quand une conférence de Fred Hidalgo sur Brel aux Marquises ?

Le créateur du trimestriel “Chorus les cahiers de la chanson” a en effet publié un ouvrage de référence sur le sujet. Voir ici l’article consacré à “L’aventure commence à l’aube” .

Cet incroyable travail de recherches et de contacts sur le terrain peut désormais être mis en relief par une conférence sur un pan de la vie de Brel peu connu du grand public, entre vie quotidienne, rencontres inattendues et préparation du dernier album.

 Saint-Jean-Le-Blanc (Loiret) jeudi 6 février à l’Espace scénique Montission ; Laroque des Albères (Pyrénées-Orientales) vendredi 21 février au Foyer d’animation culturelle ; Le Boulou (Pyrénées-Orientales), samedi 22 février au Cinéma le Majestic : la quatrième conférence de Fred Hidalgo sur Jacques Brel aux Marquises aura-t-elle lieu dans le Grand Est à Beaucourt ? Les paris sont désormais ouverts !

Précisions sur la conférence de Fred Hidalgo en cliquant ici

La balle est dans le camp du Foyer Georges Brassens. A suivre … 

PF IMG_4609
Jacques Bertin, Thomas Pitiot, Yves Duteil, Jérémie Kisling : quelques repères pour la prochaine saison
PF IMG_4572
Annonce du concert de Gilbert Laffaille au bas de la colonne Morris en face du Foyer Georges Brassens

 

Site de la Maison pour Tous de Beaucourt

 

Texte et photos Albert Weber

 

La Maison Pour Tous devient productrice de spectacle

Oui, comme expliqué sur son site, la Maison Pour Tous est devenu productrice de spectacle.

En effet, la MPT située dans le Territoire de Belfort et l’Association Interjurassienne des Centres Culturels suisses ont obtenu, dans le cadre du Fest’hiver 2012, des fonds européens pour bâtir un projet transfrontalier !

 De quoi permettre la rencontre entre Marie Tout Court, jeune chanteuse franc-comtoise accompagnée d’une partie de ses musiciens et Jacques Bouduban, violoncelliste suisse.

Le défi se résumait de la sorte : créer à partir de chansons traditionnelles comtoises et jurassiennes, un spectacle jeune public bien ancré dans notre temps !

Profitant de plusieurs résidences de création, les artistes ont remis au goût du jour et à leur sauce ces mélodies anciennes sans pour autant les dénaturer. D’où “Le Va-va de Janet”, spectacle énergique, coloré et plein de surprises, notamment grâce à l’aide précieuse de Hervée De Lafond et Jacques Livchine, fondateurs, metteurs en scène et comédiens du Théâtre de l’unité d’Audincourt, en Franche-Comté dans le Doubs.

Précisions sur cette initiative artistique transfrontalière en cliquant ici.

[/box_light]

 

 

PF IMG_4595

 

PF IMG_4604

PF IMG_4607

PF IMG_4598PF IMG_4591

PF IMG_7642

PF IMG_4589

PF IMG_4613

PF IMG_4593

 

PF IMG_4616

 

PF IMG_7617
1er octobre 2013, Foyer Georges Brassens avant le concert des Hay Babies en compagnie de Vivianne Roy, Carol Doucet, Julie Aubé et Katrine Noël

 

PF ALCAZ PETITE VALLEE
En guise de conclusion un double clin d’œil au Festival de Petite-Vallée avec la citation de Félix Leclerc et au duo Alcaz.  Son  nouvel album, “Là sous la lune” est de nature à retenir sans hésitation l’attention du public du Foyer Georges Brassens.  De quoi inspirer un nouveau concert alcazien à Beaucourt !

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>