Aujourd’hui le 14ème Festival Bernard Dimey organisé du 6 au 10 mai 2014 à Nogent n’est plus qu’un (bon) souvenir.

Et l’Hôtel du Commerce aux murs abondamment ornés d’affiches des précédentes éditions a retrouvé son rythme de croisière face à la mairie, à côté du musée de la coutellerie et des locaux de la Communauté de communes du Bassin Nogentais.

Et aussi à quelques pas de la Médiathèque Bernard Dimey et de sa célèbre cave à Bernard : un espace idéal pour mettre en relief les textes du créateur de Syracuse.

Retour sur l’édition 2014 dont la programmation aura été qualifiée à juste titre de “nouvelle vague”par le Journal de Haute-Marne.

Prêts à découvrir ce festival enraciné dans le Nogentais ? Alors en route sans tarder vers Nogent en passant par Is en Bassigny, si le cœur vous en dit.

Bienvenue dans le Nogentais !

FB IMG_6523
Mercredi 7 mai, à  quelques kilomètres de l’une des entrées de Nogent
IMG_8640
Is en Bassigny, à 10 kilomètres de Nogent : une des voies d’accès vers le Nogentais, région notamment connue pour le savoir-faire de ses maîtres couteliers
DIMEY 2014 IMG_8642
Bienvenue dans le Nogentais ! Pour le festival Dimey c’est facile, vous prenez tout droit …
FB IMG_6526
A deux pas de la mairie de Nogent, le musée de la coutellerie et la Communauté de Communes du Bassin Nogentais

FB IMG_7731

  FB IMG_8116

Bienvenue au centre culturel de Nogent : sa salle de spectacle, son hall d’exposition et son bar bien connu des festivaliers pour les 3ème mi-temps

Une programmation assurément audacieuse

Alexandra Jamet et le Jazz à Bretelles; Claire Taïb; Hervé Lapalud; Rue de la Muette ; Strange Enquête; Karimouche; Entre 2 Caisses; Lénine Renaud ; Rouge George, etc.

En voilà une programmation assurément audacieuse, synonyme d’énergie et de talent, enracinée dans une chanson des plus vivantes qui, sans renier ses illustres aînés, n’hésite surtout pas à s’aventurer sur des chemins de traverses.

En attendant de braquer dans un autre article les projecteurs sur les concerts du centre culturel Robert Henry, un autre constat s’impose.

Ce 14ème festival a également été marqué par trois grandes premières. Trois événements évidemment liés à la chanson, mais sous des angles variés et pourtant complémentaires :

- première expo de la photographe Chantal Bou-Hanna

- mise sur orbite du premier CD collectif consacré à Dimey par un collectif d’artistes de Haute-Marne coordonné par Anicet Seurre sous la direction artistique d’Eric Frasiak,

- nombreuses séances de dédicaces assurées par Philippe Savouret s’aventurant sur les traces de Dimey à Paris dans un superbe ouvrage abondamment illustré par le dessinateur Hervé Le Graët.

Trois repères d’une 14ème édition à retrouver ci-dessous.

 FB IMG_6530

A l’entrée du Centre culturel Robert Henry : une œuvre d’Hervé Le Graët, dessinateur du livre sur Dimey à Montmartre rédigé par Philippe Savouret (Éditions Le Pythagore, Chaumont)
FB IMG_6829
Dépliants de l’association Tranches de scène créée et animée par Eric Nadot : ils proposent plusieurs fois par an un magazine DVD sur la chanson. A soutenir d’urgence pour éviter sa disparition

Association Bernard Dimey : intense mobilisation des bénévoles … mais pas seulement durant le festival

FB IMG_6607
Pas question pour le président Yves Amour d’employer un anglicisme dans son discours : l’intraitable défenseur de la langue française Philippe Savouret veille au grain et intervient sans hésitation et avec le sourire !
DIMEY 140329 Bertin - Berger 2
Une des soirées organisées par l’association Bernard Dimey qui ne se contente pas d’organiser un festival annuel

 DIMEY 140329 Bertin - Berger 1

Jacques Bertin et Laurent Berger : des deux artistes programmés par l’association Dimey en dehors du festival
DIMEY 2014-05-02 Voix 52 p.10 3(1)
Vendredi 2 mai 2014. Le président de l’association Bernard Dimey s’explique dans La Voix de la Haute-Marne

 FB IMG_6575

Prenez vos billets, ça va bientôt commencer …

 FB IMG_7611

Sans répétition préalable, les quatre Dalton du bar de la 3ème mi-temps ont visiblement bien coordonné leur gestuelle !

 FB IMG_8572

Qu’ils soient à deux ou à quatre, les Dalton du bar de la 3ème mi-temps sont toujours synchronisés !
PF IMG_8573
3ème mi-temps : vente des tickets de boisson sous le regard de Bernard Dimey, Pierre Brasseur et Michel Simon
FB IMG_8204
Samedi 10 mai. Ça y est, le duo Rouge Gorge vient d’entrer dans la salle accueillant une centaine de personnes avant le concert final du Festival Dimey : Entre 2 Caisses et Lénine Renaud
FB IMG_6856
Mercredi 7 mai. Philippe Savouret : “Un jour à la médiathèque j’ai eu un appel du père de Claire Taïb me parlant de sa fille chanteuse et interprète de Dimey. Et voilà comment nous l’accueillons ce soir au centre culturel”
FB IMG_6569
Installation de la 1ère exposition de Chantal Bou-Hanna : Bernard Joyet est entre de bonnes mains …

 Première exposition de photos pour Chantal Bou-Hanna

Oui, grande première que cette exposition de 28 clichés signés Chantal Bou-Hanna ! Histoire de découvrir quelques-uns des innombrables artistes et groupes pris sur le vif au gré de ses déplacements en France entre concerts et festivals.

Une initiative à renouveler sans aucun doute, quitte à multiplier évidemment le nombre et la diversité des talents mis à l’honneur.

D’ici là, n’hésitez pas à retrouver ces photos (et bien d’autres !) sur le site “Au doigt et à l’œil” à découvrir ici

 

FB IMG_6846
Bon, voyons si tout est bien en place …
FB IMG_6844
Hé oui, enfin ma première exposition de photos de concert …
FB IMG_7761
Chantal Bou-Hanna filmée par Anicet Seurre pour un entretien vidéo à retrouver sur Musicorama, le blogue musique du Journal de Haute-Marne
FB IMG_6838
Un des incontournables repères du festival : une exposition de 10 panneaux sur la vie et l’œuvre de Bernard Dimey racontée par Philippe Savouret
FB IMG_6820
Placé à juste titre à côté du premier panneau de l’exposition, le fameux texte de Bernard Dimey sur le déclin de la langue française. Plus de 40 ans plus tard, un lucide constat hélas plus que jamais d’actualité !

 

FB IMG_6732
Séance de dédicaces de Philippe Savouret et Hervé de Graët sous l’objectif de Claude Fèvre pour ses chroniques quotidiennes sur www.nosenchanteurs.eu créé par Michel Kemper

Philippe Savouret sur les traces de Dimey à Montmartre

Oui, le directeur de la médiathèque Bernard Dimey, l’infatigable et omniprésent Philippe Savouret aura une fois de plus porté diverses casquettes.

En effet, en plus de photographier plus vite que son ombre scènes et coulisses, artistes et festivaliers durant les concerts et la troisième mi-temps au bar du Centre culturel Robert Henry, Philippe Savouret s’est encore une fois affirmé comme un défenseur passionné et intransigeant de la langue française … n’hésitant pas à rectifier en public les anglicismes d’Yves Amour, président du Festival !

Cette année, Philippe Savouret s’est également transformé en auteur très sollicité pour nombre de dédicaces – avec le dessinateur Hervé De Graët – au kiosque de la Librairie Le Pythagore de Chaumont, éditeur de cet ouvrage de référence.

Ce livre illustré par 400 photos et 200 dessins d’Hervé Le Graët met aussi en valeur nombre de créateurs de Haute-Marne et de Montmartre.

Il y est par exemple question d’Adolphe Léon Willette (1857-1926). Ce peintre, illustrateur et caricaturiste est né à Châlons-sur-Marne (aujourd’hui Châlons-en-Champagne) a vécu à Montmartre où il sera avec Poulbot, un des fondateurs de La République de Montmartre. Il est l’arrière-grand-père de la chanteuse Agnès Bihl, une des artistes déjà programmée au festival Dimey !

« Nogent, encore Nogent, toujours Nogent »

FB IMG_7722
La médiathèque Bernard Dimey, agrandie et inaugurée le 10 mai 1997, est devenue au fil des ans le carrefour de tous ceux qui, en France et à l’étranger, s’intéressent au poète

Haut-Marnais de souche, Philippe Savouret habite Nogent depuis l’âge de 5 ans. Après sa maîtrise d’Histoire, il devient enseignant puis en 1989 responsable de la bibliothèque municipale de la cité coutelière.

C’est grâce à son enthousiasme et sa détermination que la bibliothèque Dimey verra le jour. C’est lui qui a constitué et enrichi le fonds patrimonial destiné au poète nogentais et montmartrois pour en faire un centre de ressources consacré à Dimey.

Un fonds assurément unique en France et dans l’espace francophone constitué, en 2013, par 344 documents écrits (lettres, manuscrits, livres, tapuscrits), 326 gravures, dessins, peintures, affiches et photos, 246 disques vinyle, 113 CD, 92 partitions, 40 documents audio-visuels sans oublier 680 diapositives !

La médiathèque Bernard Dimey, agrandie et inaugurée le 10 mai 1997, est devenu au fil des ans le carrefour de tous ceux qui, en France et à l’étranger, s’intéressent au poète.    

Rien de tel qu’une visite de cette médiathèque et du fonds Dimey pour être à la fois sensible et fasciné par l’enthousiaste conviction de Philippe Savouret, efficace ambassadeur de l’oeuvre du poète nogentais et montmartrois.

Pas étonnant qu’il soit un des trois fondateurs du festival avec Annie Roquis-Millet et Daniel Manchin.

Philippe Savouret est aussi l’auteur d’un livre de 177 pages sur Bernard Dimey paru en 1991 chez Dominique Guéniot, imprimeur-éditeur de Langres. Un ouvrage préfacé par Robert Henry, alors maire de Nogent et vice-président du Conseil général. Le centre culturel accueillant le festival Dimey porte aujourd’hui son nom.

« Nogent, encore Nogent, toujours Nogent » : telle est la devise de Philippe Savouret mentionnée dans la biographie parue dans son livre sur les traces de Dimey à Montmartre. Une devise dont témoignent aussi ses publications : “La coutellerie nogentaise au XIXème siècle” et “100 ans de cavalcade à Nogent”, également parus chez Guéniot à Langres

 

DIMEY Livre Dimey couv.(1)
Un ouvrage de référence de 173 pages signé Philippe Savouret
DIMEY 2014-05-04 Mag p.09.(2)
Pour tout savoir (ou presque) sur la vie de Bernard Dimey à Montmartre : une pleine page du Mag du Journal de la Haute-Marne signée Sandrine Roy, parolière de nombreux artistes au Québec

 FB IMG_6586

Kiosque de la Librairie Le Pythagore. Certains de ces livres sont devenus introuvables
FB IMG_6583
L’intégrale de Léo Ferré : une des nouveautés du kiosque de la Librairie  Le Pythagore
FB IMG_8340
Les cinq lettres d’information de l’association Dimey bien mises en valeur sur les panneaux à l’entrée du centre culturel
FB IMG_8343
Dernier soir au centre culturel …
FB IMG_8347
Oui, cela prend du temps de plonger dans l’incroyable destin de Bernard Dimey
FB IMG_8344
Centre culturel, au-dessus du portrait de Dimey signé Hervé Le Graët, la phrase de Jean Ferrat

FB IMG_7587

Sur les murs de l’Hôtel du Commerce : souvenirs, souvenirs …

FB IMG_7757
Valérie Mischler, une des artistes programmées dans un précédent festival. Elle est venue cette année en spectatrice pour les concerts d’Hervé Lapalud et Patrick Ochs (Rue de la Muette)
FB IMG_7753
Inoubliable soirée sur France-Inter avec Jean-Louis Foulquier : une des affiches en évidence à l’Hôtel du Commerce
FB IMG_7751
Étonnante promenade dans le temps au fil des affiches
FB IMG_7750
Mais oui, Yves Duteil a été un des invités du festival Dimey !
FB IMG_7748
Musique trad au Festival Dimey avec le groupe Vent du Nord !
FB IMG_7746
Sarclo, Juliette, Michèle Bernard et compagnie : une sacrée programmation cette année-là !

“Dimey du 52″ : CD collectif pour les talents de la Haute-Marne

L’édition 2014 a aussi mis sur orbite une autre grande première : l’efficace lancement du projet « Dimey du 52 » mobilisant une poignée de talents de la Haute-Marne.

Cet album a bénéficié d’une présentation à la cave à Bernard à l’initiative d’Anicet Seurre, journaliste du JHM et musicien. On l’a aussi croisé tout au long du festival en train de réaliser une série de reportages vidéo pour Musicorama, le blogue du Journal de Haute-Marne.

Évoquant la souscription à 15 euros lancée par l’association Dimey, Anicet Seurre précise :  “Ce sera un produit 100% haut-marnais avec des artistes de notre département interprétant Bernard Dimey poète et écrivain dans leur sensibilité propre. Enregistrement, mixage et mastering seront réalisés au studio de Faverolles. Et c’est un studio graphique chaumontais, Les Hameçons cibles, qui se chargera de la conception de la pochette et du livret”.

Ce CD collectif bénéficiera de la direction artistique d’Eric Frasiak. L’auteur-compositeur-interprète de Bar-le-Duc était d’ailleurs de passage à Nogent en tant que festivalier, et il ne s’est pas privé de mettre de l’ambiance durant la troisième mi-temps entre répertoire personnel et titres de “Mon Béranger”, son nouvel album de 18 titres.

 

FB IMG_7671
Journaliste au Journal de la Haute-Marne et musicien, Anicet Seurre a présenté le projet du CD de Dimey chanté par les artistes du 52, en évoquant également divers souvenirs de son enfance passée à Nogent !
FB IMG_7675
Anicet Seurre et Christophe Rémy
FB IMG_7669
Tiens bon Bernard ! Pas le moment que ton affiche tombe, alors que va débutre la présentation en paroles et musiques du CD “Dimey du 52″ !
FB IMG_7661
Philippe Savouret raconte l’histoire de la Cave à Bernard, entouré par Anicet Seurre et Yves Amour. Une passionnante présentation menée tambour battant et avec frénésie par l’enthousiaste conservateur de la médiathèque Bernard Dimey qui ne tenait visiblement pas en place sur son tabouret !
FB IMG_7690
Après avoir présenté plusieurs chansons du futur CD ‘”Dimey du 52″ Anicet Seurre et ses amis ont entonné l’hymne québécois “Quand les hommes vivront d’amour” de Raymond Levesque repris en chœur par le public dans la cave à Bernard !
FB IMG_7020
Venu en festivalier, Eric Frasiak n’est pas resté assis durant la 3ème mi-temps, entre chansons personnelles et titres de François Béranger mis en valeur sur son nouvel album

 FB IMG_7021

3ème mi-temps au bar du Centre culturel de Nogent sous les objectifs de Patrick Boez et Chantal Bou-Hanna spécialisée dans la photo de concert mise en valeur sur son site “Au doigt et à l’œil”

Médias : Patrick Boez, Claude Fèvre, Anicet Seurre, Sandrine Roy et les autres 

Le Journal de la Haute-Marne a abondamment couvert le festival, à l’instar des autres titres de la presse locale. (La Voix de Haute-Marne, L’Affranchi de Chaumont, Le Bien Public, etc).

A mentionner notamment la pleine page parue dans le MAG du JHM sous la plume de Sandrine Roy, parolière de nombreux artistes au Québec et en Acadie : Garou, Dominica Merola, Gardy Fury, Bruno Pelletier, Daniel Lavoie, Donald Lautrec, Danny Boudreau, Étienne Drapeau, Marie-Denise Pelletier, Luc de La Rochellière et … tant d’autres !

Soit au final une impressionnante revue de presse transmise jour après jour par le directeur de la médiathèque de Nogent, Philippe Savouret. Elle témoigne de l’efficace couverture manière dont cette 14ème édition entre annonces et comptes rendus, tous mis en valeur au fur et à mesure sur divers panneaux à l’entrée du centre culturel tout au long du festival.

FB IMG_6836
Jour après jour, la revue de presse affichée sur plusieurs panneaux au centre culturel de Nogent

Même suivi quotidien pour Claude Fèvre dont les chroniques sur le site www.nosenchanteurs.eu de Michel Kemper auront plongé les lecteurs au cœur de l’action !

Ce festival marque une étape décisive chez Claude Fèvre. En témoigne son message publié sur sa page Facebook et relayé ensuite via courriel :

IMPORTANT : Depuis le festival ami de Nogent, depuis ce Festival Dimey, je crois que le moment est venu de vous faire une annonce d’importance que certains pourrons partager, relayer (MERCI !!) : l’association Festiv’Art va prendre ses quartiers d’hiver, plus clairement va cesser son rôle de diffuseur, d’organisateur d’événements.

D’ici l’automne 2014 ce sera chose faite et je vais m’en aller cultiver mon jardin intérieur (écriture, lecture, création oui, encore … pouponnage de mes petits-enfants, voyages …tout reste à écrire !)

On me verra encore chroniquer des concerts pour Nos Enchanteurs, je pourrai faire partager – quand on fera appel à moi – mon expérience de plus de 10 ans d’amour pour la Chanson.

Je me retire doucement, dans la sérénité d’une page qui se tourne, une page d’amour… Merci, mille mercis à tous ceux dont j’ai croisé la route ! Je vous dis à très, très vite, ici, ailleurs !! Je suis une femme heureuse !!”

De retour à Nogent après une année d’absence, Patrick Boez aura, lui aussi, suivi de très près cette 14ème édition. De quoi alimenter de nouvelles émissions “Jambon-Beurre” diffusées sur les ondes de Saint-Pierre.

Ce rendez-vous hebdomadaire bénéficie d’une audience internationale via internet avec entre autres un site permettant d’écouter TOUTES les émissions depuis la première saison. A découvrir ici  .

Photographe passionné par son archipel auquel il a consacré un site (faune, flore et paysages), Patrick Boez s’en est aussi donné à cœur joie durant les concerts et les 3ème mi-temps du festival avec nombre de clichés destinés à son site et sa page Facebook.

FB IMG_8144
3ème mi-temps : Fred Castel (association Chants de Gouttière) entre Philippe Savouret qui prend des photos et Anicet Seurre qui filme pour le blogue Musicorama du Journal de la Haute-Marne

 

FB IMG_6682
Vue partielle de l’assistance durant une des 3ème mi-temps avec Eric Frasiak photographiée par Claude Fèvre, chroniqueuse de www.nosenchanteurs.eu
DIMEY 2014-05-15 IMG_8378(1)
Une des affiches de la presse locale qui a efficacement couvert le festival, entre papiers d’annonce et compte rendus
DIMEY 2014-05-10 Voix 52 p.16(1)
Kiosque des maîtres de la coutellerie : le festival Dimey s’ouvre au patrimoine de la région du Nogentais

 

Coutellerie et cisellerie : secteurs de pointe dans le Nogentais

Impossible de parler de cette 14ème édition sans la situer dans un contexte historique et économique notamment marqué par trois stands de coutellerie : une des facettes essentielles du patrimoine nogentais.

S’il est vrai que l’artisanat local s’enracine dans un incontestable héritage de plusieurs centaines d’années, aujourd’hui encore la région du Nogentais compte des artisans-créateurs ainsi que des petites entreprises qui perpétuent efficacement ce savoir-faire vraiment spécialisé.

Intarissable sur la coutellerie, Philippe Savouret est un guide hors-pair pour la visite du musée située au cœur de Nogent, à deux pas de la mairie. Un musée où l’on comprend immédiatement qu’il ne s’agit pas de couteau au sens basique du terme !

On pénètre ici dans un secteur haut de gamme entre coutellerie et cisellerie avec entre autres des extensions vers des secteurs très … pointus :  instruments pour opérations médico-chirurgicales, outils à main pour les professionnels, forge, usinage, traitement thermique, etc.

Précisions complémentaires sur le site de l’Office du Tourisme de Nogent. en cliquant ici 

 

FB IMG_7728
Un musée de la coutellerie à découvrir pour mieux comprendre l’Histoire de Nogent et de sa région

 

PF IMG_8646
Coutellerie traditionnelle à Is en Bassigny, une des portes d’entrées du Nogentais
FB IMG_6592
Un des trois kiosques de coutellerie installé dans le hall du centre culturel de Nogent


Texte et photos Albert WEBER

FESTIVAL BERNARD DIMEY

MEDIATHEQUE BERNARD DIMEY A NOGENT

Chroniques de CLAUDE FEVRE

Musicorama : textes et vidéos ANICET SEURRE

Emission Jambon Beurre de PATRICK BOEZ

Au doigt et à l’œil de CHANTAL BOU-HANNA

 

 

FB IMG_7012
Tous les artistes programmés au festival montent, à un moment ou un autre, sur la scène de la 3ème mi-temps. Ici le 7 mai, Patrick Ochs, accompagné par l’accordéoniste Gilles Puyfages, à la veille du percutant et sensible concert du groupe Rue de la Muette évoqué dans un autre article.
FB IMG_6694
3ème mi-temps avec Eric Frasiak qui connaît bien la scène du bar du centre culturel et son incontournable avertissement. Franchement “Attention à la tête” n’aurait-il pas été plus judicieux ?

PF FB IMG_7737
Au cœur de Nogent entre musée de la coutellerie et mairie

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>