Figure marquante de la chanson vivante, JeHaN trace sa route avec talent et détermination depuis une trentaine d’années loin des “grands médias” et cependant au cœur d’une actualité artistique qui ne se résume pas à la France.

Ses diverses prestations au Québec témoignent d’une évidence : l’attachement d’un public de passionnés sensibles à sa trajectoire artistique au service de chansons signées Bernard Dimey, Claude Nougaro, Anne Sylvestre, Allain Leprest, et tant d’autres encore.

Coup de projecteur sur un artiste à la VOIX UNIQUE engagé sur une VOIE UNIQUE à bien des égards.

JEHAN AUDIGIER PHOTO BAPTISTE BLANCHARD

Intense complicité autour de Nougaro (Photo Baptiste Blanchard)

Après avoir triomphé au Limonaire fin décembre en offrant son spectacle “Nougaro Mania” avec JP Audiger au clavier Hammond, le voici de retour à Paris en compagnie de Caroline Allonzo pour chanter Anne Sylvestre et Allain Leprest. Avec notamment un rendez-vous ce dimanche 19 janvier à 19 heures au Connétable à Paris.

Bienvenue chez Nougaro au Limonaire

Mais revenons d’abord sur les trois soirées de fin décembre au Limonaire où JeHaN s’est aventuré avec brio dans l’univers de Claude Nougaro. A défaut d’avoir pu savourer de ce spectacle, une évidence s’imposait sous forme d’interrogation : pourquoi ne pas demander à deux ou trois passionné(e)s leur témoignage sur ces concerts ?

D’où ces trois textes offerts en toute subjectivité par Daniella Coletta, Chris Land et Annie Claire. En l’occurrence trois coups de coeur avec une intense envie de partager ses sensations et ses sentiments.

 JeHaN interprète « Paysâme » de Nougaro. Vidéo d’Eric Chardin, photos de  Daniella Coletta prises au Limonaire

 

Daniella Coletta : “Je ne dirai qu’un mot : à quand le prochain concert ?”

Pour commencer, place à Daniella Coletta, amoureuse des mots et des artistes, une habituée des concerts parisiens où résonne une attachante chanson vivante.

“Pour fêter mon anniversaire, quelques amies fidèles sont venues avec moi dans ce lieu si bien connu des artistes : le Limonaire.

Mon coup de cœur de cette soirée aura été pour JeHaN Cayrecastel qui, pendant trois jours, a su émerveiller et enchanter le public avec les chansons de Claude Nougaro.

En cette soirée du 26 décembre, dans la salle presque pleine, la curiosité du public était omniprésente : comment JeHaN allait-il nous transmettre, nous évoquer et donc nous faire vivre Claude Nougaro ?

Nous avons pu entendre nombre de chansons et l’harmoniste nous a bercés de sa mélodie envoûtante. Pour ma part j’ai fredonné toutes les chansons ! Et surtout JeHaN a aussi affirmé une belle envie : nous faire écouter le fameux générique Pollen, émission de notre cher Jean-Louis Foulquier.

JeHaN a été applaudi à chaque chanson, ce qui peu gêner le spectacle j’en conviens … mais l’hommage rendu était tellement dans l’émotion grâce à sa présence scénique !

Mes trois chansons préférées ? D’abord “Paysâme” par excellence … “Déjeuner sur l’herbe” par plaisir … et “Bidonville” dont je connais les paroles par cœur.

JeHaN nous a tellement embarqués dans l’univers de Nougaro ! Je ne dirai qu’un mot : à quand le prochain concert ? Revenir au Limonaire en 2014 ? Oui merci ! »

JEHAN CARTE NOUGARO POUR SES 39 ANS

Carte de Nougaro envoyée à JeHaN pour ses 39 ans

Chris Land : “Le magnifique début d’une aventure que je souhaite tomber dans un grand nombre d’oreilles et pendant très longtemps pour un grand plaisir partagé”

Autre témoignage, celui de Chris Land. Une des silhouettes incontournables dans le public des soirées chansons à Paris, et un des piliers de l’association Puce & Cie qui œuvre si efficacement en faveur de la chanson lors de soirées organisées à l’Annexe à Ivry.

Voici son commentaire sur la soirée du 27 décembre marquée par “une ovation et deux retours sur scène pour des rappels chaleureux”.

« Un défi de taille, une gageure, une montagne !

Comment aborder l’œuvre tellement généreuse, diverse, prolifique de Claude Nougaro, a du s’interroger JeHaN avant de s’attaquer à ce monument (sans piédestal) ?

Par les écrits, les thèmes, les mots, le phrasé ? Par les “tubes” bien inscrits dans les mémoires ? Par les influences musicales multiples, riches, diverses : le lyric, “le jazz et la java”, en passant par les musiques brésiliennes, etc. ?

Devant cet éventail de possibles, JeHan a plongé dans “SON” Nougaro tout simplement par la chronologie… et à l’écoute du résultat, cela semble presque évident.

Des refrains bien connus, des chansons un peu oubliées qui retrouvent des couleurs, et aussi quelques malheureuses jamais entendues (par moi), surprenantes, émouvantes :  ainsi JeHaN égrène avec chaleur les chansons, album après album, sans oublier d’inclure une petite anecdote, historique (ou pas) en guise de lien entre ces chansons tellement diverses.

Ajoutez à cela la présence virtuose, indispensable de J-P Audiger à l’orgue électrique qui donne sa couleur “nougaresque” à l’ensemble.

La revisitation par JeHaN et J-P de l’œuvre de cet autre grand oublié des médias mais dont les chansons courent encore dans les recoins d’un grand nombre de mémoires. Et celles qu’ils nous offrent à découvrir sous un jour nouveau remet en lumière la richesse de cette transmission.

La conclusion (*) est laissée à une spectatrice qui s’exclame à la fin du spectacle après deux rappels enthousiastes : “Jehan est un ressusciteur !”. (Titre du spectacle : “Cœur Nougaro”)

(*) Cette fin n’est en fait que le magnifique début d’une aventure que je souhaite tomber dans un grand nombre d’oreilles et pendant très longtemps pour un grand plaisir partagé… »

JEHAN LIVRE NOUGARO CITATION

Quand Nougaro parle de JeHaN…

Annie Claire : “Si ce spectacle passe près de chez vous ne le manquez pas”

Troisième coup de projecteur, celui d’une autre passionnée de la chanson, également fidèle parmi les fidèles des espaces où la chanson continue à vivre et à vibrer à Paris. Signé Annie Claire, voici son témoignage sur le dernier des trois concerts de JeHaN au Limonaire.

“Quand JeHaN chante, on se recueille, c’est un moment de grâce.

Grand bonheur en effet que ces moments partagés au Limonaire en compagnie de JeHaN et de son musicien, JP Audiger à l’orgue.

JeHaN est un chanteur bouleversant qui nous fait craquer dans la vie et à la scène, c’est un humain au cœur grand et au regard tendre et affûté. J’ai toujours pensé qu’il y avait du Brel et du Leprest en lui, de la déchirure d’humain bien trempé.

Il en a le phrasé si particulier, sur la brèche du mot, et cela colle parfaitement avec Nougaro, ses textes et ses musiques.

Voilà, je ne suis pas une inconditionnelle de Nougaro, que je respecte par ailleurs éminemment.

J’ai donc attendu la troisième soirée au Limonaire pour venir écouter JeHaN dans son spectacle “Cœur NougarÔ” et je me félicite d’être venue finalement. JeHaN m’a comme réconciliée avec Nougaro ;  il ajoute ce petit grain de tendresse et son côté solaire fait passer encore davantage d’émotions sans être jamais trop abrupt, ni agressif malgré la force du texte, parfois.

Ainsi on sent qu’il racle les textes de Nougaro jusqu’au miracle. Il chauffe Nougaro si c’est possible encore pour nous réchauffer l’âme, ce chanteur qui chante comme il parle, avec toute la mélodie et l’harmonie de son être, et nous envoûte avec notre entier consentement.

A noter en particulier le titre “Paysan, paysâme” qui est un vrai régal d’émotion, certes pas dans le style jazzy habituel chez Nougaro, mais dans le style baladin propre à JeHaN. (Paroles de Nougaro et musique de Jehan Cayrecastel) : «Si j’étais paysan, tu serais paysâme/Il te va bien ce mot, il m’envahit/Un pays sans paysans n’est pas un pays/Je ne serais pas sans ma paysâme ».

Si ce spectacle passe près de chez vous ne le manquez pas”.

JeHaN et Caroline Allonzo au Connétable à Paris, en attendant d’autres dates en France, voire au Québec

JeHaN et Caroline Allonzo au Connétable, et Anne Sylvestre à la Cigale

Qu’ajouter de plus à ces trois témoignages ?

A quand d’autres rendez-vous de JeHaN avec son public sensible à l’œuvre de Nougaro, Anne Sylvestre, Allain Leprest et tant d’autres, d’un bord ou de l’autre de l’Atlantique, entre France et Québec ? Nul doute que le site et la page Facebook du chanteur vous offrira régulièrement des réponses. 

En attendant, rendez-vous est donné ce dimanche 19 janvier à 19 heures au Connétable à Paris pour un voyage « De Sylvestre à Leprest » en compagnie de JeHaN et Caroline Allonzo.

Belle coïncidence : alors que JeHaN chante Anne Sylvestre, la chanteuse se produit trois jours d’affilé à la Cigale, à Paris, les 17, 18 et 19 janvier.

Entre chansons nouvelles et refrains déjà connus, Anne Sylvestre est accompagnée par trois musiciennes : au piano : Nathalie Miravette; au violoncelle Isabelle Vuarnesson et aux clarinettes Chloé Hammond. Un spectacle mis en scène par Olivier Hussenet assisté de Clémence Chevreau.

Assurément trois belles occasions pour revoir sur scène cette artiste dont le prochain album, “Juste une femme”, est annoncé pour le 22 avril 2014.

ANNE SYLVESTRE MARCIE MELL XAVIER ANNE

Québec, festival de Tadoussac 2013. Anne Sylvestre en compagnie des artistes français Mell et Xavier Lacouture et la chanteuse québécoise Marcie (Photo Albert Weber)

Site de JeHaN

Site d’Anne Sylvestre

TEXTES DANIELLA COLETTA, CHRIS LAND, ANNIE CLAIRE ET ALBERT WEBER

Les photos non signées proviennent du site et de la page Facebook de JeHaN

 JEHAN ET CAROLINE ALLONZO DEVANT LE FORUM LEO FERRE

JeHaN et Caroline Allozon devant le Forum Léo Ferré

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>