QUEBEC/ 30ème FESTIVAL DE LA CHANSON DE TADOUSSAC : dans les coulisses entre pionniers, découvertes et légendes

Oui, ça fait 30 ans que ça dure et ce n’est pas fini ! Cette année, du 13 au 16 juin, le plus grand des petits festivals du Québec offre un incroyable feu d’artifice de talents de la chanson d’expression française. Explications entre présentation de l’édition 2013 et vagabondage dans les coulisses, du temps des pionniers à aujourd’hui.

Impossible évidemment de passer en revue tous les détails d’une si riche programmation jonglant entre générations d’artistes, piliers de la chanson tels Félix Leclerc et Jacques Brel, artistes reconnus bien au-delà de leur Québec natal et jeunes talents d’une relève audacieuse et convaincante.

pf tadoussa groupe hommage s sylvestre OK

En juin 2012, la soirée-hommage à Anne Sylvestre hélas absente a été animée avec brio par Mathieu Lippé, Marcie, Amylie, Paule-Andrée Cassidy, Jorane, Xavier Lacouture, Bernard Joyet, les Charbonniers, Nathalie Miravette, Reggie Brassard et Lou Cassidy

PF TADOUSSACCh_Breton_Catou_Me -M. Legras ECLARCI

Juin 2010. Charles Breton, Cathou Marck, Jean-François Laffitte (Voix du Sud) et Marc Legras (journaliste, membre fondateur du trimestriel Chorus, les cahiers de la chanson) (Photo collection Jean-François Laffitte)

“Pour lancer l’événement, la grande dame de la chanson, Anne Sylvestre, s’est vue confiée la soirée d’ouverture au cœur de l’inspirante salle Desjardins”

Évidemment, il suffit de se rendre sur le site du festival (www.chansontadoussac.com) pour bénéficier de toutes les précisions de l’édition 2013.

Mais pour le plaisir de partager, évoquons ici quelques incontournables repères d’une édition qui marquera celles et ceux qui auront eu la chance d’être à Tadoussac ! Et pour commencer, cédons la parole à Charles Breton et Catherine Marck, directeur général et directrice artistique responsable de la programmation et des relations internationales.

“Pour lancer l’événement, la grande dame de la chanson, Anne Sylvestre, s’est vue confiée la soirée d’ouverture au cœur de l’inspirante salle Desjardins. Vendredi, l’âme de Jacques Brel hantera la nef, alors que Diane Tell, Danielle Oderra, Marie-Hélène Thibert, Paul Piché, Bia, Bruno Pelletier, Isabelle Boulay, Pierre Flynn et Marie-Josée Lord interpréteront les plus beaux titres du poète.

La bande à Brel sera suivie par Yann Perreau qui, “à genoux dans le désir”, entonnera ses incantations entraînantes. La soirée du samedi accueillera le fameux Open Country de Mountain Daisies réunissant Pierre Flynn, Mario Pelchat, Stephen Faulkner, Michel Faubert, et quelques autres dont Lisa Leblanc, Louis-Jean Cormier et Amylie, qui revisiteront à la façon de Willie leurs propres chansons.

La fête se poursuivra avec le crooner Damien Robitaille qui attrapera le public au vol et le fera planer… sans doute jusqu’au 7e ciel ! 

La scène Sirius XM, dans le célèbre sous-sol de l’église, sera encore cette année l’antre du party! Vendredi, Bernard Adamus et Canailles prendront les rênes de la fiesta jusqu’aux petites heures, du moins assez longtemps pour vous mener jusqu’à l’aube où, sur les blondes dunes, Caïman Fu entonnera une inoubliable salutation au soleil. Le lendemain, Canailles sera de nouveau de la partie, cette fois en compagnie de l’incontournable Lisa Leblanc”.

PF TADOUSSAC JOFFROI BARJAC 9 079

Un des artistes européens programmés à Tadoussac. Mais oui, c’est bien Jofroi ! Auteur-compositeur-interprète d’origine belge, photographié ici en juillet 2012 au festival Chansons de Parole de Barjac dont il assure la direction artistique

PF carte_tadou

Rien de tel qu’une carte pour visualiser les divers lieux accueillant le festival à Tadoussac !

PF TADOUSSAC GROUPE 123

Juin 2012. Concert des Sœurs Boulay sous un des chapiteaux

Concerts dans plusieurs salles et chapiteaux

Les festivaliers le savent : les concerts ne se déroulent évidemment pas tous dans le même espace ! Loin de là puisque le public est invité à vagabonder de salles en chapiteaux, de l’Auberge de jeunesse au Café du Fjord, sur la promenade ou autour de la Pointe de l’Islet.

Musique assurée jusque dans le bout de vos semelles ! Et Charles Breton et Catherine Marck de préciser : “L’envoûtante Marie-Pierre Arthur, les ritournelles de Louis-Jean Cormier, Paule-Andrée Cassidy se la jouant tango, la divine Katie Moore, le surprenant Daran et la poétique Marcie. Au chapiteau Hydro-Québec, la rencontre madelinienne/acadienne et bi-générationnelle du duo Pascal Lejeune et Georges Langford, l’irrévérencieux Keith Kouna, l’amour accrocheur de Karim Ouellet et la folie contagieuse des Hay Babies vous séduiront”. Avis aux amateurs de sensations fortes !

PF TADOUSSAC HB OK

Viviane Roy, Katrine Noël et Julie Aubé alias Les Hay Babies, efficace trio acadien aux nombreuses prestations : Québec, Acadie, France et Suisse. D’où un engouement croissant, synonyme de nombreuses distinctions, dont le 1er prix des Francouvertes le 13 mai au Club Soda à Montréal

PF TADOUSSAC MANU GALURE 2010

Juin 2010. Manu Galure en répétition à l’auberge de la Mer Veilleuse, face à la marina, avant son concert dans la formule “Chant’Appart” du soir (Photo Jean-François Laffitte)

PF TADOUSSAC Mell

Photo signée Emma Picq : la pochette de “Relation Cheap”, nouveau CD de Mell, rockeuse française familière du festival. Elle y a notamment créé la surprise en 2009 comme le raconte avec enthousiasme Fred Hidalgo sur le site de la rédaction de Chorus : http://laredactiondechorus.fr

Avec les cousins européens Xavier Lacouture, Mell, Jofroi, Lili Cros et Thierry Chazelle

Autre coup de projecteur braqué par Charles Breton et Catherine Marck : “Les cousins européens seront bien sûr de la fête avec Xavier Lacouture – grand gourou des artistes en résidence! (cette année : Tina-Ève Provost, Félicia, Kwal, Mary-Beth de Scène, Amylie, Rod le Stod, Caroline Savoie) – la délirante Mell, le rigolo duo Lili Cros et Thierry Chazelle et le géant belge Jofroi”.

Et ce n’est pas fini puisque les amoureux du son qui «groove» seront aux anges avec les groupes Koriass, Violett Pi, Nomadic Massive, Collectivo, Propofol, Madame Moustache et Ponctuation

La direction du festival insiste aussi sur le “clin d’œil au grand poète Félix Leclerc : il viendra colorer de manière particulière cette édition anniversaire avec un nouveau parcours musical : Le Tour de L’Islet.  À découvrir à pied, le pique-nique dans la besace. En effet, à la confluence du Fjord et du Fleuve, place à  petites scènes face à l’immensité : les festivaliers pourront apprécier en toute intimité Paule-Andrée Cassidy, Keith Kouna et Mary Beth de Scène. En plus de leur propre répertoire, chaque artiste y interprétera une chanson de Félix.

Et pour compléter l’aventure, les plus audacieux pourront enfiler leurs bottes de marche ou pagayer jusqu’à l’Anse à la Barque pour découvrir le groupe Canailles grandeur nature !

 Parmi les nombreux concerts, mention spéciale au spectacle jeune public du Badaboum Band formé par Julie Houle (tuba), Jean-François Lessard (voix, guitare, ukulélé), Dany Nicolas (banjo, mandoline) et Pierre-Emmanuel Poizat (voix, clarinette, clarinette basse)

PF TADOUSSAC GENEVIEVE SIMARD 4 016

Juin 2012. Seule sur scène avec sa guitare, l’auteure-compositrice-interprète Geneviève Simard, de Baie Saint-PaulPF TADOUSSAC 2 199

 

Vu du large, un des symboles de Tadoussac : l’hôtel à la toiture rouge visible de loin. Sa devise ? “Nature et hospitalité”. Tout un programme étant donné l’environnement dont bénéficient les festivaliers… 

“André Tremblay, figure de proue de la galère Tadoussac, apôtre d’Épicure et pilier à roulettes de la vie culturelle tadoussacienne”

Voilà, vous en savez un peu plus sur quelques-uns des temps forts de Tadoussac 2013. Quelques coups de projecteurs supplémentaires s’imposent, avec le regret de ne pas pouvoir mettre en valeur chaque artiste et groupe invité à Tadoussac …au risque de transformer cet article en un bottin téléphonique avec d’innombrables énumérations de noms !

Le festival de la Chanson de Tadoussac est synonyme de talents sur scène mais aussi d’obstination en coulisses. Il faut vraiment prendre le temps de lire – sur la dépliant de l’édition 20°13 – l’histoire de ce festival lancé avec une poignée de passionnés aussi … fous que déterminés !

A commencer par André Tremblay. Un pionnier qualifié de “figure de proue de la galère Tadoussac, apôtre d’Épicure et pilier à roulettes de la vie culturelle tadoussacienne. Le Café du Fjord, c’est lui. L’Auberge de jeunesse aussi. Et lui aussi le premier tintamarre devenu festival ».

D’où ces souvenirs signés Charles Breton et Catherine Mack : “Tout a commencé par un jam au Café du Fjord. C’était une réaction au disco en août 1984, alors que la place de la chanson francophone était réduite à peau de chagrin. Parce que c’est André, parce que c’est Tadoussac, parce que c’est de la musique qui ressemble et rassemble avec les Michel Bordeleau, René Marcotte et Marc Labelle au bout du micro, le party lève jusqu’à ce que le soleil se lève aussi.

“Il y a quelque chose là” murmurait-on dans les alcôves. Si bien qu’à l’an deux, la Marina se greffait au Café du Fjord et que le Festival prenait son élan, brinquebalant, accueillant Sylvie Paquette, Jamil, Manon d’Inverness, Catherine Karnas, Benoît Leblanc».

PF TADOUSSAC LEPREST

Juin 2010. Inoubliable concert d’Allain Leprest. Il surprend par “la densité de son expression” selon Marc Legras, journaliste co-fondateur de la revue Chorus (Photo Jean-François Laffitte)

PF TADOUSSAC ROBITAILLE

Le spectacle de clôture sera animé par le chanteur franco-ontarien Damien Robitaille, ici au Métropolis de Montréal en avril 2013 avec ses musiciens et Carolina Navarro, son amie et choriste d’origine colombienne

« Jusqu’en 92, on peut dire que c’est demeuré assez confidentiel”

“Jusqu’en 92, on peut dire que c’est demeuré assez confidentiel. Cette année-là, un premier semblant de salaire est versé. C’était devenu trop gros pour que seuls des bénévoles s’en occupent” explique Catherine Marck.

A noter que jusqu’en 1992, le Festival se déroule en août, à l’apogée d’une saison touristique courte et dense. L’idée de déplacer l’événement en juin se concrétise en 1993. “On s’était toujours dit qu’on voulait le sortir de la saison, pour en faire un événement à part entière. Il ne faut pas négliger le fait que l’énergie des troupes se trouvait à son comble au début de l’été!” précise Catherine Marck.

En 1993, la première employée officielle, Corinne Hervé sera à la fois graphiste et directrice de l’organisme sans but lucratif : elle coordonnera les “élans diffus du comité organisateur composé de près d’une vingtaine de personnes”.

Une première conférence de presse officielle a lieu à Montréal. Patrick Norman, Pierre Flynn, les Colocs portent l’étendard du festival de Tadoussac synonyme de bout du monde pour nombre de personnes !
pf TADOUSSAC A v enclumesL VE 4 080 v
Juin 2012. Concert des Vendeurs d’Enclume : assurément un des temps forts de la 29ème édition du festival de Tadoussac

PF TADOUSSAC CATOU XAVIER

Juin 2012. Xavier Lacouture et Catou Marck, au 30ème festival de Petite-Vallée, quelques jours après le festival de Tadoussac

Catherine Marck : “Je suis venue au Québec parce que j’étais une fan finie de Félix Leclerc et que je voulais connaître son pays”

C’est en 1998 que Charles Breton devient directeur général en 1998. “Le Festival ne cessait de prendre de l’ampleur, et tout le monde était épuisé. Les gens n’en pouvaient plus et on m’a carrément « donné » le Festival. J’ai pris mon bâton de pèlerin”.

Priorité de cette époque ? “D’abord, trouver de l’argent. Puis, concocter une programmation et la mousser, avec l’aide de l’inimitable et irremplaçable Catherine “Catou” Marck, française jusqu’au bout de ses pointes rousses. “Je suis venue au Québec parce que j’étais une fan finie de Félix Leclerc et que je voulais connaître son pays. Après avoir fait les pommes, je me suis retrouvée à l’auberge de jeunesse, je me suis rendue jusqu’à Blanc-Sablon. Quand je suis repartie, ce n’était que pour mieux revenir”.

Elle mène aujourd’hui la barque du restaurant Le Bateau tout en élaborant, édition après édition, un menu musical surpassant l’appétit goulu des festivaliers, habile assemblage de vieux de la vieille, de découvertes en pleine croissance, de rythmes d’ailleurs contagieux”

PF TADOUSSAC JOBIN PHOTO FELIX

Samedi 15 juin Centre d’interprétation des mammifères marins. Les Productions Aux Oiseaux de passage proposent un film inédit dans lequel Félix Leclerc se livre avec chaleur, émotion et humour : premières pages d’écriture, débuts à Paris, grandes amitiés, premières tournées européennes, retour au pays et amour du Québec. La projection est suivie d’une rencontre avec Pierre Jobin qui raconte ses 15 ans de tournées aux côtés de Félix (photo ci-dessus)

Première édition en 1994 avec à l’affiche : René Marcotte, Marc Labelledont et Michel Bordeleau

Que de chemin parcouru depuis la programmation de la première édition, en 1984 avec à l’affiche René Marcotte, Marc Labelledont et Michel Bordeleau ! Rien à voir avec l’édition 2012 dont il a été question avec force photos et vidéos sur le site www.francomag.com.

Cette 29ème édition avait marquée du 14 au 17 juin 2012 par une programmation jouant à fond la carte de l’éclectisme : Alaclair ensemble; Alexandre Belliard; la soirée-hommage à Anne Sylvestre hélas absente mais célébrée avec brio par Mathieu Lippé, Marcie, Amylie, Paule-Andrée Cassidy, Jorane, Xavier Lacouture, Bernard Joyet, les Charbonniers, Nathalie Miravette, Reggie Brassard, Lou Cassidy); Alexis HK; Ariane Moffatt; B.A.B; Bernard Joyet; Boucan Sound System; Catherine Major; David Giguère; Gazoline; Giedré; Ingrid St-Pierre; Jorane; Juan Sebastian Larobina; Kabakuwo; Les Charbonniers de l’Enfer; Lisa Leblanc; Marco et les Torvis (jeune public et lancement); Marie-Philippe Bergeron ; Mark Bérubé and the Patriotic few; Pépé; Philippe B; Québec Redneck Bluegrass Project; Radio Radio; Salomé Leclerc; Socalled; Vendeurs d’enclumes; Vincent Vallières; Zachary Richard, etc.

Sans oublier les enfants de l’école St-Joseph chantant Anne Sylvestre et les artistes en résidence : Isabelle Simard; Klô Pelgag; Lisidor; Louis; Olivier Laroche; Renaud Pintiaux; Sarah Toussaint Léveillé et Stéphanie Boulay (une des deux Soeurs Boulay).

Avouez tout de même que cette énumération en dit long sur la diversité des artistes accueillis en juin 2012 !  Alors comment monter la barre encore plus haut pour le 30ème anniversaire? Mission accomplie : il suffit de prendre le temps de passer en revue le programme 2013.

PF TADOUSSAC LISA GROUPE 092 - Copie

Juin 2012. A bâtons rompus avec Lisa LeBlanc face à un public posant des questions à la jeune chanteuse acadienne … de retour à Tadoussac pour le 30ème anniversaire

 

PF TADOUSSAC 1 052

Suivez la flèche, elle vous emmène sur la route des baleines !

« Tadoussac, c’est un festival qui a des petits moyens, mais beaucoup de coeur. Depuis le début, on reste centré sur la chanson”

Et puis n’oublions pas un autre élément de taille pour Tadoussac : son environnement, un atout majeur pour un festival dont le site (et la programmation !) font rêver nombre de passionnés de la chanson croisés ici et là en France.

“Le fleuve, les baleines, les grands espaces et le vent fleurant bon le large ne sont pas étrangers à l’aura qui nimbe le Festival de la chanson de Tadoussac. Les artisans qui forgent le Festival l’ont compris et s’en font des alliés. Animés par la passion, ils donnent des ailes à la chanson. Pour encore 30 ans, au moins ” affirment encore Catherine Marck et Charles Breton. 

Et de préciser enfin leur philosophie : “Tadoussac, c’est un festival qui a des petits moyens, mais beaucoup de coeur. Depuis le début, on reste centré sur la chanson. C’est notre mission! Et on nous dit souvent que notre festival est mythique”.

De là à inciter les festivaliers à préserver l’environnement de Tadoussac, il n’y a qu’un pas … et il sera  – une fois encore – franchi en juin 2013. En effet, les élèves de l’École St-Joseph s’impliquent à nouveau dans le festival.Pour que les visiteurs profitent d’un environnement propre et accueillant, des équipes de jeunes, accompagnés de parents, sillonneront les sites afin d’en assurer la propreté.

Et, en même temps, ils accompliront un geste solidaire. L’an dernier, 6 750 canettes et 2 321 bouteilles ont ainsi été récupérées au profit de l’école et de l’aide humanitaire en Haïti ! Un résultat qui en dit long sur l’importance de cette efficace  “Escouade verte”…

Notons enfin qu’en plus de la programmation de la 30ème édition, le Festival de la Chanson de Tadoussac propose encore divers concerts à d’autres dates !

Clip le Clown………………….Jeudi 11 juillet

Les Respectables……………Lundi 15 juillet

Sagapool………………………..Mercredi 17 juillet

Emmanuel Bilodeau………..Lundi 22 juillet

Les Soeurs Boulay………….Mardi 30 juillet

Luce Dufault…………………..Jeudi 1er août

Richard Séguin……………….Vendredi 9 août

(Catherine Durand en 1ère partie)

Karen Young……………………Jeudi 15 août

Cathy Gauthier…………………Samedi 17 août

Patrick Groulx…………………..Vendredi 15 novembre

PF TADOUSSAC 2 125

Au large de Tadoussac, tout près des baleines !

PF TADOUSSAC GROUPE 075

Centre d’interprétation des mammifères marins: un lieu incontournable pour tout festivalier désireux d’en savoir plus sur Tadoussac et son environnement naturel

Zachary Richard : “Tadoussac, lieu magique où la rivière rejoint le fleuve. Point de rencontre des Amérindiens et des Basques, des oiseaux et des humains”

En guise de conclusion, laissons le mot de la fin à Zachary Richard.

A l’instar de plusieurs artistes – Pierre Lapointe, Anne Sylvestre, Richard Seguin, Stéphanie Boulay, Mathieu Lippé, Vincent Vallières, Xavier Lacouture, Yann Perreau, Bernard Joyet, Pierre Flynn – l’auteur-compositeur-interprète  cajun a livré ses impressions sur “le plus grand des petits festivals” dans le dépliant du programme 2013.

 

 “Tadoussac, lieu magique où la rivière rejoint le fleuve.

Point de rencontre des Amérindiens

et des Basques, des oiseaux et des humains,

des esprits et des corps, des cieux et des terres.

J’ai frôlé l’extase sur le grand bleu du Saint Laurent,

là où il commence à se vanter de devenir mer.

Danser avec les baleines et les goélands à Tadoussac

reste pour moi un souvenir des plus délicieux.

Endroit riche d’histoire, lieu de rencontre

et pendant son été trop bref,

terrain de joie où la musique sort des bois

pour faire valser les habitants sur la grève.

Je reviendrai autant de fois que possible,

pour faire mes prières de chansons

et entendre chanter les bélugas”

Richard Desjardins

PF TADOUSSAC MARCIE HAY BABIES LION D OR 165

 Parmi les artistes de la relève québécoise à ne pas manquer à Tadoussac : Marcie, auteure-compositrice-interprète originaire du Saguenay. Elle vient de s’affirmer avec un premier album éponyme des plus soignés, aux arrangements et à la réalisation signés Ludo Pin. Un répertoire enraciné dans une chanson à texte d’une qualité rare dont nous reparlerons sous peu sur ce site

PF TADOUSSAC RETOUR 010

Tadoussac au temps des pionniers : vue partielle du vaste tableau présenté dans un des couloirs de l’hôtel entre “nature et hospitalité”

PF TADOUSSAC 2 008

La marina, un des centres d’intérêt de Tadoussac …

Source : site du festival de Tadoussac www.chansontadoussac.com

Voir sur www.francomag.com les articles sur l’édition 2012 

Lire aussi le reportage de Fred Hidalgo sur le festival de juin 2009. Prévu pour le n° 69 de “Chorus, les cahiers de la chanson”, cet article fut publié sur le site de la rédaction, suite à la cessation de parution du trimestriel au cœur de l’été : http://laredactiondechorus.fr

TEXTE ET PHOTOS ALBERT WEBER

 

CHANSON FRANCOPHONE/ LISA LEBLANC : PRIX RAPSAT-LELIEVRE 2013

Le ministre de la Culture et des Communications du Québec, Maka Kotto, et le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, Jean-François Lisée, ont annoncé lundi 6 mai 2013 l’attribution du prestigieux prix Rapsat-Lelièvre 2013 à Lisa LeBlanc pour “la qualité et la singularité de son tout premier album” lancé en mars 2012.

LISA LEBLANC PV CITATION

Juillet 2012, Festival de Petite-Vallée, en Gaspésie

Le prix Rapsat-Lelièvre souligne l’excellence d’un album de chansons. Il est remis chaque année, en alternance, à un artiste québécois à l’occasion des Francofolies de Spa, et à un artiste de Wallonie-Bruxelles, au Coup de cœur francophone de Montréal. Ce fut le cas en novembre dernier au Lion d’Or pour le groupe Suarez.

Il est attribué par un jury international composé de spécialistes de la chanson issus du Québec et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le prix comprend une bourse de 5 000 $ pour l’auteur-compositeur-interprète et une aide financière de 10 000 $ au producteur du disque afin d’en assurer la diffusion sur le marché belge.

“Cette étoile montante de la musique dont la carrière est déjà bien ancrée au Québec”

“Le prix Rapsat-Lelièvre met en relief le talent et la créativité de nos artistes avec un rayonnement grandissant de chaque côté de l’Atlantique. Je veux féliciter chaleureusement Lisa LeBlanc, cette étoile montante de la musique dont la carrière est déjà bien ancrée au Québec. C’est maintenant au tour de la communauté de la Wallonie-Bruxelles d’apprécier l’immense talent et l’originalité de cette auteure-compositrice-interprète qui n’en est pas à sa première incursion en Europe et qui est loin d’avoir fini de conquérir de nouveaux publics” a déclaré le ministre Maka Kotto.

« Parce qu’elle puise largement dans cette langue que nous avons en partage, la culture constitue naturellement l’un des moteurs de la riche coopération du Québec et de la Wallonie-Bruxelles. Je salue l’attribution du prix Rapsat-Lelièvre à cette artiste singulière qui est appelée à contribuer au rayonnement de la culture québécoise auprès des francophones de la Belgique », a indiqué le ministre Jean-François Lisée.

Et le communiqué de préciser : “Originaire du petit village de Rosaireville au Nouveau-Brunswick et maintenant installée au Québec, Lisa LeBlanc écrit des chansons aux propos sans détour, empreintes d’une grande sensibilité. Son charisme, sa fraîcheur, son sens de la mélodie et la qualité de réalisation de l’album sont autant d’éléments qui ont su convaincre le jury international”.

Remise du prix en juillet prochain durant la 20e édition des Francofolies de Spa, en Belgique

Certifié disque d’or au Québec, l’album éponyme de Lisa LeBlanc réalisé par Louis-Jean Cormier est maintenant distribué en Belgique, en France et en Suisse, sous l’étiquette Tôt ou tard. C’est en juillet prochain, dans le cadre de la 20e édition des Francofolies de Spa, en Belgique, que l’auteure-compositrice-interprète recevra son prix et y présentera son spectacle.

Créé en 1984, le prix Rapsat-Lelièvre, initialement connu sous le nom Prix Québec/Wallonie-Bruxelles du disque de chanson, vise à encourager le développement et la promotion de la langue française et à stimuler la production et la diffusion de disques francophones tout en favorisant les échanges entre le Québec et la Communauté Wallonie-Bruxelles.

Ce prix est décerné par un jury international composé de spécialistes de la chanson du Québec et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le prix comprend une bourse de 5 000 $ pour l’auteur-compositeur-interprète et une aide financière de 10 000 $ au producteur du disque afin d’en assurer la diffusion sur le marché belge.

PF LISA RL CD

Certifié disque d’or au Québec, l’album éponyme réalisé par Louis-Jean Cormier est maintenant distribué en Belgique, en France et en Suisse, sous l’étiquette Tôt ou tard

En mémoire de Pierre Rapsat et Sylvain Lelièvre

En 2003, lors du 20e anniversaire de sa création, changement d’appellation … On parle désormais du prix Rapsat-Lelièvre : un hommage à Pierre Rapsat et Sylvain Lelièvre, deux grands artisans de la chanson disparus à quelques jours d’intervalle en avril 2002.

Ce prix évoque en effet la mémoire de deux figures incontournables de la chanson francophone : le Belge Pierre Rapsat et le Québécois Sylvain Lelièvre. Durant leur carrière, qui s’est étalée sur une trentaine d’années, Pierre Rapsat et Sylvain Lelièvre ont su traverser les modes. Ils n’ont pas hésité à pratiquer leur art sans compromis, en empruntant souvent des chemins moins fréquentés, loin du show-business… Chacun avait à son actif plus d’une dizaine de disques qui ont conquis un public fidèle. Tous deux sont décédés à un moment où ils opéraient un virage musical important.

Le Prix Rapsat-Lelièvre est administré conjointement par Wallonie-Bruxelles International (WBI) et par le ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur (MRIFCE) ainsi que le ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCC).

Au terme de ce texte publié sur la base d’informations relayées par trois sites (Ministère de la Culture et de la Communication du Québec; Coup de Coeur Francophone; Prix  Rapsat-Lelièvre), deux précisions s’imposent.

Signalons tout d’abord l’excellent livre “Toi l’ami Cent regard sur Sylvain Lelièvre” paru en avril 2013 met en relief avec d’innombrables documents la vie et la carrière de cet auteur-compositeur-interprète québécois. Cet ouvrage unique en son genre est signé Elizabeth Gagnon (Radio Canada) et Monique Vaillancourt-Lelièvre, veuve du chanteur (229 pages, Editions L’instant scène/ Productions Basse-Ville). Nous en reparlerons bientôt plus longuement sur notre site.

PF SYLVAIN LELIEVRE

Un ouvrage de référence sur un artiste disparu à 59 ans, alors que sa carrière prenait un nouveau tournant et accédait enfin à une reconnaissance du grand public

Son charisme époustouflant ainsi que son ardente énergie sur scène vous laisseront éblouis sur votre siège !”

Seconde précision, et non des moindres. L’attribution de ce prix d’envergure internationale à l’artiste d’origine acadienne Lisa Leblanc va évidemment réjouir ses nombreux fans des Provinces Maritimes.

De quoi les ravir face à ce nouveau coup de projecteur braqué sur la chanteuse de plus en plus connue et appréciée hors de son Nouveau-Brunswick natal … tout en étant surpris par la déclaration ministérielle la qualifiant d'”artiste singulière qui est appelée à contribuer au rayonnement de la culture québécoise auprès des francophones de la Belgique”.

Car une évidence s’impose. Bien qu’établie au Québec, Lisa LeBlanc n’a pas pour autant oublié ses racines. Ni son accent et son incroyable présence sur scène… déjà évoqués en 2010 dans le premier document officiel parlant d’elle. En l’occurrence une petite page la présentant d’une manière à la fois enthousiaste et prometteuse : “Son charisme époustouflant ainsi que son ardente énergie sur scène vous laisseront éblouis sur votre siège ! Ses jeux prestigieux de guitare et ses mélodies accrocheuses aux intonations folk/rock vous feront également vouloir la connaître davantage et de suivre le parcours prometteur de cette artiste émergente! “. Voir le document ci-dessous.

PF LISA BIO BREVE

Premier document présentant Lisa Leblanc, en 2010, juste avant son entrée à l’Ecole de la Chanson de Granby

PF LISA MAI LEBLANC MAQUETTE

Mars 2009, sortie sur le marché acadien d’un mini-album de trois titres médiatisé par Carol Doucet. Réalisé par Etienne Leblanc, l’album a bénéficié de l’appui de la Société culturelle des Hauts-Plateaux; Laquelle organisait alors chaque année “le Sommet de la Chanson”, une compétition pour les artistes musicaux du Nouveau -Brunswick remportée en 2008 par Lisa LeBlanc.

“Je suis une Acadienne qui roule ses « r », qui aime se moquer d’elle-même”

Que de chemin parcouru en quelques années par la jeune chanteuse de Rosaireville – village de son enfance avec ses 40 habitants- au Nouveau-Brunswick, en passant par le travail de longue haleine mené à bien par Carol Doucet, jusqu’à l’enregistrement au studio Piccolo du fameux album sous le label Bonsound Records !

Un des tournants de cette carrière aura été l’inoubliable Cercle des auteurs de la SOCAN, en novembre 2008 à la FrancoFête de Moncton. La soirée était animée par le Québécois Michel Rivard entouré par trois artistes acadiens : Edith Butler, Danny Boudreau et … Lisa LeBlanc : une véritable révélation tant par son talent que sa manière de s’exprimer avec audace et bon sens face à ses aînés. D’où cette “une” du quotidien L’Acadie Nouvelle du lundi 10 novembre…

PF LISA LEBLANC ACADIE NOUVELLE 003

Lundi 10 novembre 2010. La “une” de L’Acadie Nouvelle après l’inoubliable Cercle des auteurs SOCAN en compagnie de Michel Rivard, Edith Butler, Danny Boudreau et Lisa LeBlanc

En remportant le Festival international de la chanson de Granby en septembre 2010, Lisa Leblanc élargira rapidement sa notoriété auprès de nombreux médias francophones à travers le Canada, et tout autant auprès d’un public en quête de nouveaux talents.

Dès lors, sa carrière a connu une ascension fulgurante. Récipiendaire du Félix de la Révélation de l’année au Gala de l’ADISQ de 2012, elle compte à ce jour près de 400 spectacles à son actif. Mais l’accélération de sa carrière n’empêchera pas Lisa LeBlanc de continuer à rester égale à elle-même. Naturelle et spontanée, aimant se définir comme “Une Acadienne qui roule ses “r”, qui aime se moquer d’elle-même, qui écrit des textes sans trop de froufrous et qui est tannée de chanter des chansons de fi-filles!”.

Il est évident qu’on n’a pas fini d’entendre parler (et chanter) Lisa LeBlanc. Et le Prix Rapsat-Lelièvre 2013 constitue assurément une nouvelle étape pour la fille de Rosaireville bien décidée à conquérir de nouveaux publics tout en demeurant égale à elle-même. Un défi de plus pour cette Acadienne à la fois extravertie et sensible, au répertoire assurément bien nuancé et varié que ne le laisse croire sa chanson la plus connue.

PF LISA CHEVEUX FF 2012Mais oui, c’est bien elle, crinière au vent, durant la FrancoFête en Acadie, Moncton, Nouveau-Brunswick e, novembre 2012

PF LISA PULLY 5 060 LISA ET JEROMEEn grande conversation avec Jérôme, un des bénévoles du Festival Pully-Lavaux à l’heure du Québec, juin 2012

PF LISA RAPSAT LELIEVRE 003A la une du site du Prix Rapsat-Lelièvre

TEXTE ET PHOTOS ALBERT WEBER

FRANCE/ FESTIVAL BERNARD DIMEY : “Poésies et chansons francophones” à Nogent

Amateurs de (bonnes) chansons françaises, à vos agendas. En piste pour la 13ème édition du Festival Bernard Dimey du 8 au 11 mai 2013 à Nogent, Haute-Marne !

L’occasion de revenir ici en photos sur divers temps forts de l’édition de l’an dernier et surtout de donner envie aux passionnés de se retrouver dans une ambiance des plus chaleureuses dans la ville chère au créateur de « Syracuse », « Si tu me payes un verre », « Mémère »  et autres chansons connues ou non qui ont, indiscutablement, marqué l’Histoire de la chanson française.

En guise d’introduction à ce long voyage au coeur du Festival de Nogent d’hier et d’aujourd’hui, bienvenue à “Dimey de Nogent”, une chanson franco-québécoise signée Joseph Moalic (paroles) et Jean Custeau (musique) ! Texte à découvrir en fin d’article…

 

 PF NOGENT 4 066

 Plaque sur la maison natale du poète de Nogent

PF NOGENT 4 031

Samedi 12 mai 2012. Passage du “Marching Band” de Chaumont devant la médiathèque Bernard Dimey

PF NOGENT TOMBE DIMEY Festival jeu 7 mai 066

Depuis quelques années, la tombe de Bernard Dimey bénéficie enfin d’un fléchage au cimetière : il était grand temps …

PF NOGENT FRESQUE

Bernard Dimey, Pierre Brasseur et Michel Simon : fresque dans le hall du Centre culturel, quartier général et salle de concert du festival de Nogent

«Derrière ce joli nom il y a toute une équipe qu’il faut absolument féliciter »   

Il en aura fallu de l’obstination et de la passion pour mener à bien cette association Bernard Dimey ! Ses objectifs ? « Promouvoir l’œuvre de Bernard DIMEY, la poésie et la chanson francophones et ce, au moyen de l’organisation de manifestations, réunions, conférences ou toutes autres actions à caractère notamment culturel, et, en général, toutes initiatives pouvant aider à la réalisation de son objet ».

Bien, mais qu’en est-il des débuts de cette association présidée depuis trois ans par Yves Amour ?

Un retour dans le passé s’impose, histoire d’en savoir un peu plus sur ce festival bénéficiant d’une solide équipe de bénévoles. Ce qui a incité le président à remettre les pendules à l’heure, lors de son discours de remerciements en mai 2012 : « Je suis un peu agacé quand on remercie Yves Amour. Derrière ce joli nom il y a toute une équipe qu’il faut absolument féliciter : tous les bénévoles de cette association ! Je ne suis qu’un porte-nom ». Des propos qui suscitèrent une  pluie d’applaudissements…

Et sur le site de l’association, l’ancienne présidente Annie Roquis-Millet, de préciser : «C’est toute une équipe de lutins qui, comme dans les contes, s’affairent sans ménager leur peine pour accueillir au mieux et toujours chaleureusement artistes et public.

Ils se transforment en mirlitons, plongeurs, cuistots occasionnels, coursiers, hôtesses, barmen, barmaid, techniciens, vendeurs, médiateurs, caissières, placeuses, colleurs d’affiches, standardistes, chargés de com’, couturières, nounous, décoratrices, secrétaires, souffleurs, docteur, masseuses, pharmaciennes, chauffeurs, logeuses, guides et accompagnateurs touristiques, que sais-je encore ?

La municipalité de Nogent  nous accorde son soutien depuis le début. Ses équipements surprennent toujours très favorablement les artistes et nous sommes conscients de son effort et de la contribution du personnel de la salle, des services techniques et administratifs ».

 PF NOGENT 17 049

Gâteau d’anniversaire pour les 10 ans du festival. Photo-souvenir avec  quelques bénévoles en compagnie d’Annie Roquis-Millet, Dominique, la fille de Bernard Dimey, et le directeur de la médiathèque de Nogent Philippe Savouret

 

PF NOGENT 8 163

« Poésies et chansons francophones », c’est le « label » du festival Bernard Dimey présidé depuis 2010 par Yves Amour

PF NOGENT 2 007

Eric Frasiak, Patrick Boez, Robin Rigaut, Christian Valmory et Philippe Savouret

PF NOGENT FESTIVAL DIMEY 10 05 09  FIN PROMENADE + DEBUT CAVE A BERNARD 019

Mai 2009. Sur les traces de Bernard Dimey à travers les rues de Nogent. A quand une nouvelle visitée guidée avec tant de passion par Philippe Savouret et intégrée dans le programme du festival ? 

PF NOGENT CD CUSTEAU

 

Inspirée de l’affiche du festival illustré par le dessinateur Cabu, la pochette du CD « Dimey de Nogent » : texte de Joseph Moalic, musique du chanteur québécois Jean Custeau. Cette chanson dédiée à Annie Roquis-Millet a inspiré une vidéo visible au début de cet article ainsi que dans la rubrique vidéo sur la page d’accueil de www.planetefrancophone.fr

 

PF NOGENT 14 107

Mai 2010. Annie Roquis-Millet en compagnie du compositeur Francis Lai, lors de l’inauguration de l’Espace qui lui est dédié à la médiathèque de Nogent

PF NOGENT 2 104

 Incontestable passionné de l’oeuvre du poète de Nogent, Philippe Savouret, directeur de la médiathèque Dimey

PF NOGENT ANNIE G VARENNES

Annie Roquis-Millet en compagnie de Georges Varenne, fils du chanteur Pierre Louki devant l’exposition consacrée à son père

A l’origine, la rencontre de deux responsables de bibliothèque

Saviez-vous que l’origine du festival s’enracine dans la rencontre de deux responsables de bibliothèque ?

Mais oui, comme le raconte avec force détails le site de l’association, l’histoire débute en l’an 2000 avec un duo d’amoureux de la chanson et de la langue française : Philippe Savouret chargé de la médiathèque de Nogent et Annie Roquis Millet de celle de Biesles.

Tous deux partagent « la même vision du développement culturel et ont conscience de l’intérêt de lancer des opérations communes groupant ainsi les moyens financiers et humains avec le concours des municipalités. Ils créent « l’intermédiathèque » avant « l’intercommunalité » par des actions groupées sur un territoire élargi au canton de Nogent ».

Et l’histoire se poursuit de plus belle avec le duo Savouret-Roquis-Millet : » En travaillant ensemble pour la programmation de spectacles, sur des expositions, ils partent même sur le terrain, à savoir en Martinique, à leurs frais. Philippe, passionné, a raconté, lors de veillées, la maman de Bernard, ses recherches, ses contacts et échanges avec les artistes, la commémoration du 10e anniversaire, son séjour avec Dominique et Claude Dejacques à Tartane pour la création du disque « Le droit des enfants ».

Dès lors le compte-à-rebours est enclenché : « Au retour, l’appétit aiguisé, Annie plonge dans ce monde de Dimey, grâce aux documents rassemblés du fonds, et après leurs trois expos réussies, vient le moment de préparer la commémoration du 20e anniversaire de la mort de Bernard ».

PF NOGENT MANCHIN JP LAURANT Lions Nogent 18-04-2009 068

Mai 2009. Quand Daniel Manchin donne de la voix sur scène en compagnie de Jean-Pierre Laurent et son orgue de barbarie

« Pour des raisons pratiques, Daniel Manchin a proposé de créer  une association, pour contribuer à faire connaître l’œuvre de notre poète nogentais »

Le duo Savouret-Roquis-Millet lance d’abord une manifestation à Biesles. Un tournant de taille, puisqu’ils y rencontrent le troisième homme : « Daniel Manchin, PDG d’une entreprise, amoureux de poésie. Il a découvert Dimey, en écoutant un texte sur les quais de la Seine, par hasard, lors d’un de ses nombreux déplacements professionnels. Il a ensuite  proposé à  Michel Thomassin, alors directeur de la Mutualité Sociale Agricole, président du Lion’s Club, d’en faire le thème d’une manifestation au cœur du festival ; ce dernier plonge aussitôt dans la marmite et met en place une soirée réussie ! »

Dès lors les événements vont se précipiter : « Pour des raisons pratiques, Daniel Manchin a proposé de créer  une association, pour contribuer à faire connaître l’œuvre de notre poète nogentais. Et les statuts déposés, ils se lancent dans le premier festival en 2001, entraînant d’autres passionnés avec le concours de la ville de Nogent représentée par Michel Brocard, maire ».

PF NOGENT 17 026

Le festival résulte d’un sacré travail de bénévoles. Ici finale de l’édition 2010 animée par l’auteur-compositeur-interprète québécois Steve Normandin avec à gauche la présidente fondatrice Annie Roquis-Millet à côté de Daniel Manchin

PF NOGENT FESTIVAL DIMEY 10 05 09 CAVE A BERNARD + MARIE PAULE BELLE 032

Dans la Cave à Bernard “Entre Pigalle et les Abbesses” poésie et chansons avec Michèle Crevecoeur et Jean-Pierre Laurant

“Jean-Pierre Laurant est un artiste attachant. Animateur infatigable autant que généreux”

Après cette première édition, d’autres festivals ont suivi chaque année autour du 10 Mai … évidemment !

Les premiers seront très axés sur les textes de Dimey pour le faire connaître avec « des spécialistes reconnus » comme Dominique Dimey, sa fille; les chanteurs  Jehan et Alain Flick puis plus tard Valérie Mischler… Le cercle s’élargira peu à peu avec « une causerie avec des témoignages comme Francis Lai, des camarades de classe, des universitaires…et  cela s’est élargi vers d’autres horizons, tout en gardant le lien Dimey, avec des artistes connus et d’autres pas médiatisés. La poésie est à l’honneur, souvenez-vous de cette soirée inoubliable avec Bohringer !  Un grand merci à ce Monsieur ».

Au fil des ans, des repères se mettent en place : « Dans l’équipe, après avoir créé un petit groupe de colporteurs, certains se sont pris au jeu et continuent de dire du Dimey par plaisir comme Chantal et Yvon Baude. Michèle Crèvecœur, Belge, s’est associée à un artiste Jean-Pierre Laurant pour créer un spectacle donné gratuitement dans le cercle de ses amis belges, puis au festival ».

Jean-Pierre Laurant ? Sans doute un des artistes les plus connus des festivaliers de Nogent !

“Jean-Pierre Laurant est un artiste attachant. Animateur infatigable autant que généreux, il aime faire partager son vaste répertoire dans lequel Mouloudji tient souvent une place privilégiée, de même que Brassens, Vian et quelques autres, dont, évidemment, Dimey. Je vous suggère en passant de ne pas rater le spectacle consacré à ce dernier, monté et joué avec Michèle Crevecoeur (“Entre Pigalle et les Abbesses”).  

Cette présentation signée Joseph Moalic (Les Amis de Georges, n° 133, mai-juin 2013) est extraite d’un article consacré à “J’ai rendez-vous avec vous”, nouveau CD enregistré à l’orgue de barbarie par le chanteur-musicien Jean-Pierre Laurant. Assurément une figure familière à Nogent, où il s’est souvent produit… à l’instar du québécois Steve Normandin (voir le dossier abondamment illustré sur cet artiste québécois sur le site www.francomag.com)

PF NOGENT STEVE MAISON RETRAITE

Ne pas oublier les maisons de retraite des environs de Nogent : une des priorités du festival. Ici le québécois Steve Normandin au coeur de l’événement !

PF NOGENT 13 010 5 2010 espace bd collège nogent

Mai 2010, collège de Nogent avant l’inauguration de l’Espace Bernard Dimey par le compositeur Francis Lai entouré ici par Annie Roquis-Millet, Philippe Savouret et Michèle Crevecoeur

PF NOGENT ALCAZ CATHIARD FESTIVAL DIMEY 8-9 5 09 001

Viviane Cayol et Jean-Yves Liévaux, alias Alcaz, en compagnie de l’artiste peintre Yvette Cathiard, dernière compagne de Bernard Dimey et auteure de “Dimey la blessure de l’ogre” (Editions Christian Pirot, 2003). Cet ouvrage a obtenu le Grand Prix de l’Académie Charles Cros (Littérature)

« Ce festival permet d’élargir l’offre culturelle indispensable au développement économique de notre pays »

Selon Annie Roquis-Millet, présidente de l’association de 2000 à 2010, «Dimey reste bien le pivot central de cette manifestation, et sur une idée d’Yvette Cathiard chaque artiste doit nous interpréter un de ses textes, à sa convenance. Ce festival permet d’élargir l’offre culturelle indispensable au développement économique de notre pays, au même titre que bon nombre d’associations locales tout aussi dynamiques ».

Autre argument, et non des moindres mis en évidence sur le site du festival : la valorisation de Nogent et de sa région, sous l’angle économique : « Nous sommes convaincus qu’il mérite d’exister et les entreprises locales qui nous soutiennent par leur mécénat l’ont bien compris. Nous avons des richesses à développer ici dans notre magnifique département ».

 

PF NOGENT 4 215

 

Parmi les animateurs ayant soutenu le festival figurent entre autres Elisabeth Gagnon de Radio-Canada, et Jean-Louis Foulquier venu pour une émission retransmise en direct sur France-Inter 

 « On se souvient d’Elizabeth Gagnon pour Radio-Canada, auteur de dix heures d’émission sur Bernard Dimey »

Comme le met en évidence le site de l’association, « le festival, à sa mesure, favorise l’exportation de notre patrimoine par un maximum de relais médiatiques qui contribuent à faire connaître Nogent et la Haute-Marne : dans des émissions télévisées, de radios : on se souvient d’Elizabeth Gagnon pour Radio-Canada, auteur de dix heures d’émission sur Bernard, de la sympathique équipe de Jean-Louis Foulquier pour POLLEN, des journalistes de revues plus spécialisées comme Chorus, Je chante, Vinyl.

Au même titre que les autres manifestations de notre département, il contribue au développement économique, touristique : nous accueillons des personnes extérieures : Belges, Suisses, Hollandais ».

A noter qu’en mai 2007 toute une équipe de Québécois emmenée par Pierre Jobin et Renée Marcoux est venue partager l’ambiance du festival Dimey.

 PF NOGENT JOBIN NOGENT GENS DE NOGENT Festival 2007 518 Gens de Nogent...[1]

 Mai 2007. Groupe de festivaliers québécois emmenés par Pierre Jobin et Renée Marcoux

PF NOGENT  JOBIN LEPREST NOGENT 2008

Pierre Jobin en conversation avec Allain Leprest, invité d’honneur du Festival Dimey

PF NOGENT 4 114

Mai 2012. Le festival va dans la rue et fait danser devant la maison de retraite de Nogent !

« On y vient chercher de la qualité mais aussi de la convivialité dans une ambiance familiale avec plein de petits bonheurs accessibles à tous ! »

« Les textes de Bernard Dimey sont populaires au sens noble du terme (dixit Gilles Vigneault), tout comme notre festival. De plus, nous montrons le talent de dessinateur de Bernard Dimey et sommes heureux que le grand dessinateur CABU, nous ait gratifiés en 2007 d’une affiche qui, à nos yeux, reste emblématique.

Le public du festival s’agrandit doucement. C’est un public de « découvreurs ». On y vient chercher de la qualité mais aussi de la convivialité dans une ambiance familiale avec plein de petits bonheurs accessibles à tous! Et si demain, ces artistes sont médiatisés, tant mieux ! ».

Ces propos signés Annie-Roquis Millet en disent long sur les défis relevés par le président Yves Amour.  Lequel expliquait en mai 2012, après la soirée finale, que l’association repose sur une trentaine de bénévoles de Nogent et environs durant le festival, et d’un noyau d’une dizaine de personnes à l’année.

De là  lancer un appel il n’y a qu’un pas franchi par le président « en quête de gens ayant des compétences dans certains domaines qui ne sont pas forcément la chanson ». Oui, toutes bonnes volontés sont accueillies, et les initiatives peuvent, dans ce domaine, réserver de belles surprises, comme la participation de jeunes du Lycée Charles de Gaulle de Chaumont, section BTS productique : ils ont fabriqué des tables fort utiles durant l’édition de mai 2012.

 PF NOGENT AMOUR BERLINER

Yves Amour en compagnie du chanteur Gérard Berliner, à gauche. Comme un air de ressemblance …

PF NOGENT 6 139

Sur le livre d’or de l’association, le message du chanteur Gérard Berliner, quelques mois avant son décès en octobre 2010

PF NOGENT GROUPE PETERMAN MAI 2008

Mai 2008, « Le Déserteur de Boris Vian » repris en chœur par Steve Normandin, Christiane Oriol, Denis Peterman, Christian Valmory, Jean-Pierre Laurant et Thomas Pitiot

 Concert de Thomas Pitiot sous l’égide de l’association Arts Vivants 52

 Autre piste de réflexion et d’action : développer des passerelles avec des établissements scolaires – écoles, collèges, lycées – il n’y a qu’un pas franchi par l’association soucieuse d’ouvrir son champ d’action au-delà de la salle de spectacle du centre culturel !

Une de ces passerelles entre milieu artistique et milieu scolaire est illustrée par le concert pédagogique de Thomas Pitiot au centre culturel de Nogent mardi 7 mai à 14 h : une co-réalisation du festival Dimey et l’association Arts Vivants 52.

Ce concert réservé aux écoles participant au projet rassemble des classes de cycle 3 du Pays Coutelier. Elèves et équipe pédagogique ont travaillé le chant choral avec un professeur de chant et de technique vocale Anna Rochelle – professeur au conservatoire de Dijon – auquel s’est joint Thomas Pitiot, un des auteurs-compositeurs interprètes de l’édition 2013.

« L’artiste partira de la créativité et de l’imaginaire des élèves pour écrire et mettre en musique des chansons » souligne le site d’Arts Vivants 5. Une association départementale de développement du spectacle vivant qui assure « une mission permanente de service auprès du public et des acteurs de terrain » : éducation artistique, enseignement spécialisé, pratique artistique, diffusion et création pour la danse, la musique et le théâtre.

D’où l’affirmation d’Yves Amour au sujet du festival : « Ce ne sont pas seulement des spectacles avec des gens qui viennent faire des cachets, il y a aussi de vraies rencontres … des artistes qui restent et partagent avec le public… des échanges entre professionnels et amateurs». En somme un festival de taille humaine soutenu par des subventions de la municipalité de Nogent, du Conseil Général ainsi que de l’ORCA, l’Office régionale culture Champagne-Ardenne).

A l’instar de tant de festivals ne bénéficiant pas de gros budgets, celui de Nogent repose sur un groupe de personnes motivées par la vie culturelle de leur région et une passion envers la chanson française. Avec en ligne de mire des artistes et groupes d’expression française qui – sans faire la une des « grands médias » n’en sont pas moins synonymes de talent.

Bien au contraire comme en témoigne la programmation de cette 13ème édition : Jeanne Garraud, Thomas Pitiot, Céline Bardin, Tournée générale, , François Corbier, Hervé Akrich, Les Papillons, Topel Théâtre, Bernard Moninot et Chouf. Sans oublier “le fil rouge” assuré par “Chansons à gogo” alias Martine Scozzesi, Samuel Péronnet et Riton Palanque  et les 3ème mi-temps signées Christian Codfert ! 

PF NOGENT PROGRAME 2013

Demandez le programme de la 13ème édition du Festival Bernard Dimey à Nogent du 8 au 11 mai 2013 !

PF NOGENT 7 106

De retour pour le festival 2013, les trois compères du Topel Théâtre : Serge Saint-Eve, Serge Martel et Bernard Lélu. L’art de célébrer Dimey avec humour et talent dans “Quand on n’a rien à dire !’, spectacle cabaret aux allures de “soirée bistrot-cabaret entre amis, une bonne histoire, un bon vin, un moment fraternel”

PF NOGENT CUSTEAU MOALIC

Prise à Bazicourt le 31 octobre 2011 par Annie Roquis-Millet, cette photo de Jean Custeau et Joseph Moalic  illustre la pochette du CD « Dimey de Nogent » bénéficiant d’une maquette de Robin Rigaut

Bernard Dimey célébré par le Québécois Jean Custeau sur des paroles de Joseph Moalic

Pour en savoir plus sur Bernard Dimey, il suffit de se promener sur internet qui le met en valeur sur nombre de sites tous empreints d’une évidente passion tant pour l’homme que l’œuvre.

S’y ajoute aussi nombre de documents sonores et visuels…  comme le clip de la chanson « Dimey de Nogent » enregistré, mixé et matricé  au Studio Bleuciel, à Stanstead au Québec. Un bel hommage au créateur de Nogent, avec un clin d‘œil à la fameuse « Cave à Bernard » située dans la médiathèque de Nogent !

Quant au site du festival, il fourmille de détails sur l’édition 2013 et sur l’histoire de l’association présidée par Yves Amour qui a pris la relève d’Annie Roquis-Millet. A découvrir ici  http://yamour.ovhsitebuilder.com/

 

PF NOGENT 4 161

Directeur de la médiathèque de Nogent et auteur d’un livre sur Bernard Dimey, l’infatigable Bernard Savouret toujours au coeur de l’événement en mai 2012 !

Souvenirs, souvenirs : dans les coulisses du Festival Bernard Dimey …

PF NOGENT GRAEME

Amical clin d’œil de Graeme Allwright sur le livre d’or

 ll est à présent grand temps de revenir en photos sur quelques temps forts de l’édition 2012, voire des années précédentes ! Impossible évidemment d’offrir un panorama exhaustif de tous les talents qui ont fait vibrer le centre culturel de Nogent, ainsi que divers autres lieux du bassin nogentais.

D’où cette série de coups de projecteurs offerts en toute subjectivité, un regard partiel et partial sur un festival aux accents sans frontières, où le Québec aura plus d’une fois été à l’honneur.

Rappelons que l’édition 2012 a bénéficié d’un compte-rendu détaillé dans la revue Vinyl : une des (très) rares publications encore consacrées à une chanson d’expression française vivante et de proximité. Une revue à découvrir SANS TARDER en cliquant sur le nom de son créateur, Robin Rigaut, dans la rubrique « En lien avoir » sur notre site.

PF NOGENT 11 081

Mai 2010. Avec Manu Galure au piano, ambiance assurée par Jean-Sébastien Bressy, Jean-Pierre   Laurant, Christian Valmory, Steve Normandin pour une réjouissante 3ème mi-temps

PF NOGENT 2010  BERLINER PIANO STEVE ACCORDEON

Autre inoubliable 3ème mi-temps en mai 2010 avec Gérard Berliner au piano et le québécois Steve Normandin à l’accordéon

PF NOGENT 8 104

Energique et attachante Evelyne Gallet dimanche 13 mai 2012 au Centre culturel de Nogent : le rythme dans la peau et des textes-coup de poing. “Un bon coup de pied au cul du ronron de la chanson française” selon l’artiste qui n’a pas la langue dans sa poche.

PF NOGENT CLAUDE JMARC FESTIVAL DIMEY 8-9 5 09 135

Fil rouge de l’édition 2009, le chanteur-guitariste marseillais Jean-Marc Dermesropian accompagne Claude Fèvre, créatrice du Festiv’Art et passionnée par l’oeuvre de Barbara

PF NOGENT FESTIVAL DIMEY 10 05 09  FIN PROMENADE + DEBUT CAVE A BERNARD 053

Fan avertie du duo Alcaz, Claude Fèvre dans les rues de Nogent durant une visite guidée animée par Philippe Savouret
PF NOGENT CRISTIANI MAI 2008

 

Mai 2008. Dans les coulisses de la célèbre table ronde entre Brel, Brassens et Ferré organisée et animée par le journaliste François-René Cristiani dans l’appartement de sa belle-mère à Paris : présentation du livre paru en 2003 chez Fayard-Chorus 2003 
PF NOGENT LEPREST TEXTE
Dessin d’Allain Leprest sur le livre d’or, sous les messages de Bernard Joyet et Nathalie Miravette

PF NOGENT 8 141

Mai 2012. Le chanteur Gilles Roucaute anime le kiosque de l’association Tranches de Scène créée par Eric Nadot. Une association à découvrir dans notre rubrique « En lien avec … »

pf nogent govrache solo

Mai 2012. Touchant et ironique, tendre et réaliste : Govrache s’enracine dans une chanson française. L’artiste au pseudonyme-clin d’oeil à Gavroche surprend par une évidente aisance scénique assurée au Centre Culturel de Nogent avec la complicité d’Adrien Daoud (contrebasse) et Antoine Delprat (violon)

PF NOGENT BEATLES 551704_3976547295089_1322796933_3723075_1095556902_n

Amicales retrouvailles au cœur du festival. De gauche à droite Christian Valmory (revue Vinyl), le chanteur Eric Frasiak, Albert Weber (www.planetefrancophone) et venu de St-Pierre et Miquelon Patrick Boez, créateur et animateur de « Jambon Beurre » émission sur la chanson d’expression française: voir son site dans la rubrique « En lien avec … »

PF NOGENT FESTIVAL DIMEY 8-9 5 09 005

Le temps des retrouvailles avec Jean-Yves Liévaux et Viviane Cayol (Alcaz) avec leur ami Christian Hee (à gauche) en compagnie de Christian Valmory et de sa femme

PF NOGENT 6 179

Une 3ème mi-temps signée Eric Frasiak, dans le prolongement de son concert avec ses trois musiciens, jeudi 10 mai 2012

PF NOGENT FRASIAK RECADRE

Mai 2012. Eric Frasiak très à l’aise sur la scène du Centre culturel de Nogent avec Jean-Pierre Fara (guitare), Sylvain Collet (contrebasse) et Raphaël Schuler (percussions). Cet artiste barisien s’impose depuis plusieurs années comme un des plus efficaces ambassadeurs d’un répertoire de qualité et grand public. En témoigne son dernier album  « Chroniques », 15 titres à découvrir par tout amateur de chanson française digne de ce nomCet

PF NOGENT YVES PAQUELIER

Concert d’Yves Paquelier en mai 2012. Encore un de ces artisans d’une chanson française de qualité et à fleur de peau. Son album « Encore une chanson » a été le disque de la semaine dans l’émission « Jambon Beurre » de Patrick Boez (26 mai 2012) à écouter sur internet

pf nogent frasiak dedicaceMai 2011. Séance de dédicace d’Eric Frasiak après son concert, à côté du stand de la revue Vinyl

PF NOGENT 7 093

Mai 2012. Salle comble pour un concert dé localisé du Topel Théâtre sous l’objectif de Patrick Boez, « envoyé spécial de St Pierre et Miquelon » : de quoi alimenter son cher « Jambon Beurre » disposant d’archives très complètes pour internautes ayant envie de découvrir ses émissions

PF NOGENT 4 166

Cortège musical en pleine nature, en sortant de la cité avant d’y revenir pour donner l’aubade devant la mairie de Nogent

PF NOGENT 2 120

Mai 2012, Annie Massy dédicace son livre sur Bernard Dimey. Pour rédiger cet essai biographique, elle a consulté la Bibliothèque nationale de France, les archives de l’INA et le fonds Dimey de la médiathèque de Nogent et … interviewé divers proches du poète

PF NOGENT BOUZIGON

Mai 2010. La chanteuse québécoise Micheline Bouzigon accompagnée par son compatriote Steve Normandin au piano et Patrick Leroux au violoncelle

 

PF NOGENT CANETTI LECLERC

Mai 2010. Présentation de l’exposition Jacques Canetti par sa fille Françoise, près du panneau consacré au chanteur québécois Félix Leclerc … juste avant une conférence animée par Françoise Canetti et Joseph Moalic (ci-dessous)PF NOGENT CANETTI MOALIC

PF NOGENT Y AMOUR PREND PHOTO

Mai 2012. Le président-photographe Yves Amour en pleine action devant la maison natale de Bernard Dimey

PF NOGENT 2 215

Mai 2012. Séance de dédicace du chanteur Govrache après son concert

PF NOGENT michèl crevecoeur steve

Michèle Crevecoeur : la poésie au service des textes de Bernard Dimey

PF NOGENT 4 146

Le festival de Nogent est efficacement soutenu par Chants de Gouttière, de Chaumont, présidée par Fred Castel. Comme l’an dernier, le hall du Centre culturel de Nogent accueillera un stand de l’association qui fête ses dix ans cette année. Ici quatre des adhérents de l’association : Jean-Paul et Josette Dupont, et Denis et Françoise Lionneton

 

PF NOGENT CUSTEAU MOALIC

Signée Annie Roquis-Millet, cette photo réunit Jean Custeau et Joseph Moalic. Elle illustre la pochette du CD « Dimey de Nogent » bénéficiant d’une maquette de Robin Rigaut

“Je vous laisse l’idée un peu folle, un espoir/  Comme un myosotis entêté, goguenard/ Qu’on célèbre Dimey dans « La Cave à Bernard »

Impossible de terminer ce dossier sur le Festival Bernard Dimey sans un dernier clin d’œil à la francophonie d’Amérique du Nord. En l’occurrence à la complicité tant amicale qu’artistique entre le parolier Joseph Moalic et le chanteur québécois Jean Custeau, compositeur de la musique de la chanson “Dimey de Nogent”.

D’où cette interrogation : et si l’artiste québécois était invité à Nogent en mai 2014 pour y chanter cet hymne à Dimey ? A vrai dire pas seulement cette chanson mais des extraits de son répertoire mis en valeur dans plusieurs albums au fil des décennies ! 

Il est vrai que l’appellation« Poésies et chansons francophones » qui définit le Festival Dimey s’applique avec justesse à Jean Custeau. L’un de ses CD, « Le vin des anges » est en effet consacré au poète québécois Gilbert Langevin (1938-1995). Un argument de plus … à faire réfléchir avec Amour (Yves) les responsables de l’association. A suivre …

 

“Dimey de Nogent”

 

                               À Annie…

 

Quand je traîne le soir dans les rues de Paris

Ces soirs de vague à l’âme où les rêves sont gris

Je carbure à plein spleen et je lâche la bonde

A des délires fous. Mon esprit vagabonde

Et j’ai alors envie d’interpeller les gens :

Si l’on m’aimait un peu du côté de Nogent ?

 

Si l’on m’aimait un peu du côté de Nogent ?

Mais ne confondons pas, ce s’rait désobligeant,

Le mien n’est pas celui des guinguett’s à touristes

Avec leurs canotiers, leurs accordéonistes

Le mien est plus discret, c’est mon Nogent à moi

Et si un jour là-bas on se souv’nait de moi ?

 

Et si un jour là-bas on se souv’nait de moi ?

Je veux dire qu’un jour il s’rait de bon aloi

De fair’ pour une fois mentir le vieux proverbe

Nul n’est prophète en son pays, dit-on. Et merde !

On l’oublie trop souvent, et ma foi ça m’amuse,

J’ai célébré Nogent bien plus que Syracuse !

 

J’ai célébré Nogent bien plus que Syracuse,

Mais trouverais dommage qu’un intello s’amuse.

A décompter mes vers à l’aune des lieux-dits

Mes vers, tout simplement, on les chante, on les dit

J’aim’rais tant que, chez moi, il se trouve peu ou prou

D’amis pour s’y livrer, un peu dingues, un peu fous.

 

 

J’ai trop traîné ce soir dans les rues de Paris

Trop parlé et trop ri. Peut-être trop écrit

Trop rêvé. Caressé trop d’espoirs. Il est tard

Et si je continue à écumer les bars

 

Y’aura plus qu’le cafard pour m’y accompagner.

Rentre chez toi, Bernard. Bon, d’accord, un dernier

Au Lux-Bar ou ailleurs : une cave enfumée…

Tous les comptoirs se valent quand on veut oublier

 

Mais une cave, c’est bien, c’est mieux, c’est plus intime

Et puis on s’imagine à deux pas de la vigne

Et ça me fait penser, en m’y forçant un peu

(A l’heure où je vous cause, j’ai le souv’nir fumeux…)


 

Ça me fait donc penser, comme je vous disais

À cette cave oubliée où, tout petit, j’allais

Comme un aventurier, comme on aborde une île

Pour une chasse au trésor en plein coeur de ma ville

 

Quelle rue ? Je ne sais plus : ma mémoir’ m’ joue des tours…

Cette cav’  ferait l’affaire si l’on voulait un jour

Un jour – on peut rêver – me faire un peu d’honneur.

Faudrait quelques travaux, faudrait surtout du cœur

 

Amis, je vous salue et, vous disant bonsoir

Je vous laisse l’idée un peu folle, un espoir,

Comme un myosotis entêté, goguenard,

Qu’on célèbre Dimey dans « La Cave à Bernard ».

 

Et comme je ne suis pas à un délire près

J’imagine que gisant, à l’ombre des cyprès,

J’entendrai certains soirs du joli mois de mai

(qu’il serait bon, ce bruit, à n’oublier jamais)

 

Parvenir jusqu’à moi, en vagues et en rafales,

Apportés par le vent, depuis un festival